Politique

Cash Investigation : Elise Lucet s’invite à un dîner entre politiques et industriels, le ton monte ! (vidéo)

Cash Investigation : Elise Lucet s’invite à un dîner entre politiques et industriels, le ton monte ! (vidéo)

France 2 diffusait mardi soir un nouvel épisode de Cash Investigation consacré aux pesticides qui menacent la santé des enfants. Après avoir retrouvé des traces d’atrazine, un pesticide interdit en France, dans de l’eau du robinet de certaines communes, Elise Lucet et ses équipes ont tenté d’en savoir plus en s’invitant à un diner entre parlementaires et industriels. Et l’accueil n’a pas été très chaleureux. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

En septembre dernier, Elise Lucet avait créé un énorme buzz en France après que France Télévisions ait dévoilé sur son site Internet un extrait du futur numéro de Cash Investigation dans lequel Rachida Dati insultait la présentatrice : "Je n'ai pas peur de vous ma pauvre fille. Ma pauvre fille. Non mais quand je vois votre carrière. Votre carrière pathétique" s’était exclamée la maire du 7e arrondissement de Paris. La raison de son courroux ? Les questions que la journaliste souhaitait lui poser sur l’enquête parlementaire pour conflits d’intérêts dont elle faisait l’objet au Parlement Européen. Quelques jours plus tard, Rachida Dati était revenue sur ce coup de sang sur Europe 1 : "Je suis libre de mes réactions. J'ai été très véhémente avec elle, oui, mais quand vous vous faites harceler... - Non mais c'est du harcèlement, on vous harcèle en vous courant après. Elle en a fait une marque de fabrique - pour révéler rien du tout".

"Les médias se croient tout permis!"

Et mardi soir, c’est après les pesticides menaçant la santé des enfants que courait Elise Lucet. Après que ses équipes aient découvert de l’atrazine, un pesticide interdit en France, dans de l’eau du robinet de la ville de Moriers, en Eure-et-Loir, la journaliste a pris la décision de s’inviter à un diner entre parlementaires et représentants de l’industrie des pesticides. Et si le patron du groupe Syngenta, mis en cause par le reportage, s’est montré plutôt ouvert à la conversation, les différents hommes politiques étaient, eux, bien plus remontés : "Stop stop stop stop" coupe rapidement l’un des convives, "qui êtes-vous ?". Alors qu’Elise Lucet se présente, pour la deuxième fois, Gérard Bailly, sénateur Républicains s’énerve : "Les médias se croient tout permis !", "Moi madame, quand je suis dans le privé je reste dans le privé. Et je ne vous accepte pas" lance ensuite Jackie Pierre, autre sénateur Républicains. Et le bouquet final lorsque Michel Raison, troisième sénateur Républicains, ose demander : "Le jour où vous ferez un repas de famille, si on allait vous interview comme ça, vous seriez contente vous ?". Ah parce qu’ils sont en famille…

Réagissez à l'actu people