Politique

C à vous : Les confessions chocs de Valérie Trierweiler

C à vous : Les confessions chocs de Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler était ce mercredi soir l’invitée d’Anne-Sophie Lapix dans C à vous. Absente des médias depuis de longs mois, l’ancienne compagne de François Hollande s’est notamment exprimée sur l’image qu’elle renvoie depuis la parution de son livre, Merci pour ce moment.

Il y a quelques mois, Valérie Trierweiler publiait Merci pour ce moment, et créait un véritable tôlé dans tout l’Hexagone. A l’intérieur de ce livre, l’ancienne compagne de François Hollande dressait un portrait très peu flatteur de son compagnon, le présentant notamment comme un homme « qui n’aime pas les pauvres ».

"On m'a souvent fait passer pour une hystérique"

Depuis la parution de ce livre, Valérie Trierweiler se faisait très discrète dans les médias mais ce mercredi elle a fait une exception puisqu’elle était l’invitée d’Anne-Sophie Lapix dans C à vous sur France 5. Invitée pour parler de l’association pour laquelle elle œuvre, le Secours Populaire, elle est également revenue sur son livre. Et explique que son objectif premier était que « les gens me voient autrement que le portrait qu’on a souvent fait de moi. On m’a souvent fait passer pour une hystérique, folle et je ne sais quoi, vengeresse, jalouse ».

Mais Merci pour ce moment a également eu des répercutions dans la vie professionnelle de Valérie Trierweiler. Anne-Sophie Lapix a en effet rappelé que plusieurs journalistes avaient, au moment de la sortie du livre, noté le manque de sens politique dans cette affaire. D’autant plus étonnant que Valérie Trierweiler est une ancienne journaliste politique. La principale intéressée, elle, n’est pas d’accord : « Ce n’est pas la même chose » assure-t-elle, « ce n’est pas le même métier. Etre journaliste et être de l’autre côté c’est deux choses totalement différentes. Moi je ne faisais pas de politique, je ne suis pas une femme politique, je suis une journaliste. Au nom de quoi je devrais penser à des conséquences politiques ? Ce n’est pas mon problème ».

Quant aux conséquences que cela a pu avoir sur la politique menée par François Hollande, Valérie Trierweiler n’a que deux mots : « Tant mieux ». Ambiance…

Réagissez à l'actu people