Politique

C à vous : François Fillon visé par un projet d’attentat, Nathalie Arthaud s’en moque (vidéo)

C à vous : François Fillon visé par un projet d’attentat, Nathalie Arthaud s’en moque (vidéo)

Nathalie Arthaud était mardi 18 avril l’invitée d’Anne-Sophie Lapix dans "C à vous". Interrogée sur les projets d’attentats terroristes qui ont notamment visé François Fillon, la candidate à l’élection présidentielle a montré un visage particulièrement froid, se refusant catégoriquement à soutenir l’ancien Premier ministre. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La nouvelle est tombée mardi 18 avril. Dans la matinée, les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de deux individus radicalisés et soupçonnés de préparer des attentats imminents. D’après plusieurs sources concordantes au sein du parti Les Républicains, François Fillon faisait partie des cibles visées par les deux terroristes, à moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle. Les photos des deux suspects avaient même été transmises au service de sécurité de l’ancien Premier ministre vendredi dernier. Dans la foulée, les équipes de Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont confirmé qu’elles avaient, elles aussi, été prévenues d’une menace imminente.

Nathalie Arthaud ne veut pas soutenir François Fillon

Du coup, certains candidats comme Jean-Luc Mélenchon ont dépassé les divergences politiques souvent profondes pour apporter leur soutien à François Fillon. Mais pas Nathalie Arthaud. Et visiblement, l’idée ne lui a même pas traversé la tête. Invitée d’Anne-Sophie Lapix dans "C à vous" mardi soir, la candidate d’extrême gauche s’est même montrée particulièrement mal informée et extrêmement froide : "Est-ce qu'ils sont visés directement ?" a-t-elle d’abord interrogé alors que les médias n’ont fait que parler de ça toute la journée, "Bon... Écoutez, ils (les autres candidats, ndlr) sont bien protégés. Je ne crois pas qu'ils attendent de moi...". Le malaise s’installant en plateau, Anne-Sophie Lapix a alors tenté de sauver son invitée : "Non, mais on peut exprimer une solidarité entre candidats, on peut se serrer la main, on peut se parler, quand il y en a un qui a été mis en danger...". Sauf que Nathalie Arthaud n’a rien voulu entendre : "Une solidarité avec Macron, Fillon... C'est pas trop mon truc !". Clairement pas l’intervention la plus brillante de cette campagne présidentielle...

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people