Politique

Burkini : Jean-Luc Mélenchon pousse un coup de gueule, Nicolas Sarkozy s’y oppose fermement (Vidéo)

   / 5  
Burkini : La grosse colère de Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Sarkozy reste ferme
1
Burkini : La grosse colère de Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Sarkozy reste ferme
Jean-Luc Mélenchon sur France 2
2
Jean-Luc Mélenchon sur France 2
Nicolas Sarkozy dans le JT de TF1
3
Nicolas Sarkozy dans le JT de TF1
Des policiers font sortie de l'eau une femme voilée à Nice
4
Des policiers font sortie de l'eau une femme voilée à Nice
La question du burkini agite la l'opinion publique depuis plusieurs semaines
5
La question du burkini agite la l'opinion publique depuis plusieurs semaines

La question du burkini sur les plages françaises est le sujet du moment qui agite l’opinion publique et surtout la classe politique française. Ainsi, mercredi dans le JT de "TF1", Nicolas Sarkozy a déclaré s’y opposer. Et ce jeudi matin dans les "4 vérités" sur "France 2", Jean-Luc Mélenchon a piqué lui une grosse colère contre l’importance prise par ce sujet. Des séquences à découvrir sur Non Stop Zapping.

Depuis quelques semaines, la question du port du burkini sur les plages secoue l’opinion publique en France. Mercredi dans les JT de "TF1" et alors qu’il s’est porté candidat à la primaire des République, Nicolas Sarkozy a bien évidemment abordé le sujet. Et sa position est claire. "Porter un burkini est un acte politique, militant, une provocation", a-t-il lancé. "Si nous n’y mettons pas un terme, le risque c’est que, dans dix ans, les jeunes filles de confession musulmane qui ne porteront pas le voile ou le burkini seront montrées du doigt et seront sous la pression quotidienne de l’entourage". Et ce jeudi matin dans les "4 vérités" sur "France 2", si Jean-Luc Mélenchon s’est déclaré ni pour ni contre l’interdiction du burkini, il a poussé un énorme coup de gueule.

Ne tombons pas dans la provocation

"De grâce arrêtons avec ça ! La France ne va pas passer son temps à discuter des tenues religieuses. Aujourd’hui, vous avez le problème du lait, on n’en parle pas. Vous avez le problème de la rentrée scolaire, on ne va pas en parler. Vous avez le problème du chômage et ainsi de suite... Ce sont les grandes questions. Je ne dis pas que ce n’est pas une question grave que d’utiliser le corps des femmes pour en faire une espèce d’emblème de lutte politique. Mais nous soyons intelligents, ne tombons pas dans la provocation". Et d’ajouter : "Je dis à tous les chefs religieux qu’il n’y a pas de consignes ni de Mahomet, ni de Jésus, ni de Moïse concernant les tenues de bain. Alors maintenant ça commence à bien faire. Et combien de gens dans ce pays n’en ont pas et en ont assez qu’on vienne sans cesse les provoquer avec ces sujets. Moi ce que j’en dis... Si vous ne voulez pas vous calmer alors faites-vous la guerre !"

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people