Politique

Brigitte Macron insultée : Pourquoi sa fille Tiphaine Auzière a pris sa défense ? (vidéo)

Brigitte Macron insultée : Pourquoi sa fille Tiphaine Auzière a pris sa défense ? (vidéo)

Après avoir défendu sa mère Brigitte Macron visée par des insultes, Tiphaine Auzière a expliqué les raisons de sa prise de position dans "Balance ton post !". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Pour défendre sa mère, Tiphaine Auzière a voulu "donner de la voix". Rare dans les médias, la fille de Brigitte Macron a pourtant pris position contre les insultes sexistes dont a fait l'objet la Première dame de la part du président brésilien Jair Bolsonaro et de quelques ministres de son camp. Dans une vidéo partagée sur Twitter, l'avocate s'est indignée en lançant le hashtag #Balancetonmiso. Pour expliquer les raisons qui l'ont poussée à défendre Brigitte Macron, Tiphaine Auzière a donné une interview enregistrée pour "Balance ton post !" ce jeudi 12 septembre.

"Un appel à l'indignation"

En colère face aux insultes visant sa mère, Tiphaine Auzière révèle avoir décidé de sortir du silence grâce à ses enfants. "Vendredi, je termine le travail et je vais chercher mes enfants qui ont 6 et 4 ans. Et puis je les informe un petit peu de l'actualité, parce que je préfère qu'ils l'apprennent de ma bouche que par des camarades en récréation" commence-t-elle, et poursuit : "Et quand je leur dis, il y en a un qui me dit : 'ça c'est pas bien' et l'autre qui me dit 'j'ai envie de donner un coup de pied". En fait, ils ont raison, il faut donner un coup de pied dans la fourmilière". De ce pas, la belle-fille d'Emmanuel Macron a considéré qu'en défendant sa mère, elle avait aussi le sentiment de "défendre toutes les femmes victimes de ce type de violence pour pouvoir justement parler pour elle et que ça s'arrête tout simplement". "C'est pour moi un appel à l'indignation. Je pense qu'il y a beaucoup de gens qui, comme moi, sont contre la banalisation des propos misogynes, de sexisme ordinaire. C'est une violence morale, première étape qui aboutit à la violence physique" a-t-elle expliqué.

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people