Politique

Brigitte Macron de nouveau insultée au Brésil : Sa fille prend sa défense (Vidéo)

Brigitte Macron de nouveau insultée au Brésil : Sa fille prend sa défense (Vidéo)

Brigitte Macron a de nouveau été la cible d'insultes de la part de responsables politiques brésiliens. Face aux critiques, la fille de Brigitte Macron a décidé de réagir sur son compte Twitter. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Les tensions ne risquent pas de s'apaiser entre la France et le Brésil. Ce jeudi 5 septembre, le ministre de l'Économie du Brésil s'est permis une remarque sexiste et désobligeante envers Brigitte Macron lors d'un débat avec des hommes d'affaires dans le nord-est du pays : "Le président l'a dit, et c'est la vérité. Cette femme est vraiment moche". Salué par des rires et des applaudissements, Paulo Guedes a poursuivi : "Il n'y a pas de femme moche, seulement de femme regardée sous le mauvais angle". Rapidement, le service de presse du ministre a fait savoir que ce dernier présentait ses excuses pour ce qu'il décrit comme étant une blague : "L'intention du ministre était d'illustrer le fait que les questions pertinentes et urgentes pour le pays n'ont pas la place qu'elles devraient avoir dans le débat public. Il n'y avait aucune intention de proférer des offenses personnelles".

"réagissons, investissons-nous"

Mais cette nouvelle attaque sur le physique de l'épouse d'Emmanuel Macron n'a pas été du goût de la classe politique française, et également de sa fille Tiphaine Auzière. Cette dernière a décidé de prendre la défense de sa mère dans une vidéo publiée sur Twitter ce vendredi 6 septembre : "Nous sommes en 2019, et des responsables politiques ciblent une femme publique sur son physique. Ça existe encore me direz-vous ? On ne va pas faire de leçons à l'international parce que la France n'a pas toujours été exempt de tout reproche (...) Mais réveillons-nous, la femme est l'avenir de l'homme". Si elle ne cite pas le nom de sa mère, Tiphaine Auzière a invité les Français à se mobiliser contre la misogynie : "Tous ensemble et dès demain, réagissons, investissons-nous, dans nos familles, dans nos entreprises et dans les urnes, pour que tous ensemble, on balance nos miso".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people