Politique

Bernie Sanders appelle à voter Hillary Clinton, la convention démocrate le hue (vidéo)

   / 5  
Bernie Sanders hué par ses partisans après s'être rallié à Hillary Clinton
1
Bernie Sanders hué par ses partisans après s'être rallié à Hillary Clinton
Très attendu, Bernie Sanders s'est exprimé lundi à la Convention démocrate
2
Très attendu, Bernie Sanders s'est exprimé lundi à la Convention démocrate
Le sénateur du Vermont a appelé à voter Hillary Clinton
3
Le sénateur du Vermont a appelé à voter Hillary Clinton
Une annonce accueillie par les sifflets de ses partisans
4
Une annonce accueillie par les sifflets de ses partisans
Bernie Sanders a également insisté sur la nécessité de faire barrage à Donald Trump
5
Bernie Sanders a également insisté sur la nécessité de faire barrage à Donald Trump

Candidat malheureux aux primaires démocrates en vue de l’élection présidentielle américaine, Bernie Sanders a appelé lundi soir pendant la Convention de son parti à voter Hillary Clinton pour faire barrage à Donald Trump. Une annonce accueillie par les sifflets de ses propres partisans. Nous vous proposons de retrouver cette séquence sur notre site Non Stop Zapping.

Battu par Hillary Clinton dans la course à l’investiture démocrate en vue de l’élection présidentielle américaine, Bernie Sanders était lundi soir à Philadelphie pour prononcer un discours pendant la Convention du parti démocrate. Comme attendu, le sénateur du Vermont a appelé à voter pour son ancienne rivale : "Si l’on se réfère à ses idées et à son leadership, Hillary Clinton doit devenir la prochaine présidente des Etats-Unis" a-t-il lancé à ses nombreux partisans, visiblement pas tout à fait convaincus à en juger par leur réaction, "Nous devons élire Hillary Clinton et Tim Kaine (le colistier de Clinton et potentiel futur vice-président)" a-t-il poursuivi, insistant sur la nécessité absolue de faire barrage à Donald Trump. Fortement hué par ses partisans, Bernie Sanders a alors souligné les points sur lesquels il était d’accord avec Hillary Clinton tout en continuant à tacler le futur adversaire de celle-ci.

"Nous devons élire Hillary Clinton"

La semaine dernière, c’est Donald Trump qui s’était illustré. En pleine convention républicaine, le futur candidat à la Maison Blanche s’en est pris à la France, insinuant qu’elle était responsable des attaques terroristes dont elle était victime : "Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous suicider en laissant entrer chez nous des ressortissants de pays infectés par le terrorisme", a-t-il expliqué avant d’ajouter : "La France et l'Allemagne sont infectés par le terrorisme. Et vous savez quoi ? C'est de leur faute ! Parce qu'ils ont laissé des personnes entrer sur leur territoire".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people