Politique

Barcelone marquée par de violents affrontements (vidéo)

Barcelone marquée par de violents affrontements (vidéo)

En marge d'une manifestation pacifique ce vendredi 18 octobre, des militants indépendantistes radicaux ont affronté les forces de l'ordre, semant le chaos dans le centre de Barcelone. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le centre de Barcelone a été secoué par de violents affrontements entre les militants indépendantistes radicaux et les forces de l’ordre dans la soirée du vendredi 18 octobre. Il y a eu 182 blessés, dont 152 à Barcelone selon les services de secours. 83 personnes ont été interpellées dans l’ensemble de la région suite à ces violences, a indiqué le ministère de l’Intérieur espagnol. Pour la première fois, les policiers ont fait usage d'un canon à eau à Barcelone tout utilisant des tirs de balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes face aux militants lançant des pierres ou des objets métalliques. Dans la journée, une grève générale s'était déroulée à travers cinq villes de Catalognes. 500 000 personnes s'étaient rassemblées pacifiquement à Barcelone.

Six jours de manifestations

Depuis six jours, les protestations se poursuivent contre la condamnation de neuf dirigeants séparatistes pour la tentative de sécession de 2017. Suite aux actes de violence, le président séparatiste catalan, Quim Torra, a appelé au dialogue le gouvernement central espagnol. "Nous exhortons le premier ministre du gouvernement espagnol à s’asseoir à la table des négociations pour parler" a-t-il déclaré en ajoutant : "La violence n’a jamais été et ne sera jamais notre manière de fonctionner, ni à Barcelone, ni à Tarragone, ni à Lérida, ni à Gérone". De son côté, la maire de Barcelone, Ada Colau, a assuré : "Cela ne peut pas continuer. Barcelone ne mérite pas cela". 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people