Politique

Barack Obama : Son tango enflammé lors d'un dîner d'Etat en Argentine (Vidéo)

Barack Obama : Son tango enflammé lors d'un dîner d'Etat en Argentine (Vidéo)

Alors qu'il est en pleine visite d'état en Argentine, Barack Obama s'est laissé aller à quelques pas de danse. Le président américain a dévoilé ses talents pour le Tango, danse traditionnelle de ce pays d’Amérique du Sud. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Actuellement en déplacement, Barack Obama ne rate pourtant aucun événements dans le monde. Ainsi quelques heures après les attentats de Bruxelles, le président américain s'était exprimé alors qu'il se trouvait à Cuba : "Les pensées et les prières du peuple américain sont tournées vers le peuple de Belgique. C'est un nouveau rappel du fait que le monde doit s'unir, nous devons rester tous ensemble, quelle que soit notre nationalité, quelle que soit notre race ou quelle que soit notre foi pour combattre le terrorisme. Nous pouvons et nous allons défaire ceux qui menacent la sécurité des gens tout autour du monde".

 

"C'est un très bon danseur"

 

Après Cuba, Barack Obama s'est rendu à Buenos Aires en Argentine à l'occasion des commémorations du 40e anniversaire du coup d'Etat de 1976. Et le président a une nouvelle fois mis de l'ambiance lors du dîner d'Etat, en effectuant quelques pas de Tango avec la danseuse Mora Godoy pendant que sa femme Michelle Obama dansait avec José Lugones : "Il m’a dit qu’il ne savait pas comment danser, je lui ai dit qu’il n’avait qu’à me suivre. Il m’a dit "OK", et il a commencé à danser. Finalement, c’est moi qui l’ai suivi car c’est un très bon danseur", a expliqué la danseuse professionnelle. Très détendu, le chef d'Etat a enchaîné les pas avec une aisance incroyable.

Barack Obama envisagerait une autre visite historique après Cuba et l'Argentine. Ainsi la Maison Blanche souhaiterait un déplacement à Hiroshima. Alors que le président doit se rendre fin mai au Japon, pour le sommet des chefs d'Etats et de gouvernement des pays du G7, organisé dans une petite ville du centre de l'archipel, il pourrait en profiter pour se rendre dans la ville japonaise détruite par la bombe atomique en 1945.
 

Réagissez à l'actu people