Politique

Attentats en Indonésie : Au moins 6 morts dans des explosions à Jakarta (Vidéo)

Attentats en Indonésie : Au moins 6 morts dans des explosions à Jakarta (Vidéo)

Ce jeudi 14 janvier, la ville de Jakarta est la cible de plusieurs attaques. De nombreuses explosions suivies d'échanges de coups de feu ont retenti das le centre de la capitale, et pour le moment au moins six personnes ont été tuées. Selon le président indonésien, ces explosions seraient des actes terroristes. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ces derniers jours, les attaques terroristes ne cessent de se multiplier. Ainsi ce mardi 12 janvier, la Turquie a été la victime d'un attentat suicide à Sultanahmet, dans le cœur historique d'Istanbul. Une violente explosion est survenue près de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue, tuant 10 touristes principalement allemands. Rapidement, le président turc Recep Tayyip Erdogan a pris la parole : "Je condamne l'attentat terroriste à Istanbul, qui, pense-t-on, est l'œuvre d'un kamikaze venu de Syrie. La Turquie est la première cible des organisations terroristes dans la région". Et après la Turquie, c'est maintenant au tour de l'Indonésie de faire face à une attaque.

 

 

Au moins six morts

 

Très tôt ce jeudi 14 janvier, plusieurs personnes ont été tuées dans des explosions causées par des bombes au centre de Jakarta. Un poste de police sur une artère fréquentée de la ville a été endommagé à la suite de six explosions. Un peu plus tard, des coups de feu et des explosions ont été entendus dans un café Starbucks situé non-loin du poste de police. Rapidement, le président indonésien, Joko Widodo s'est exprimé à la télévision : "Notre nation et notre peuple ne devraient pas avoir peur, nous ne serons pas vaincus par ces actes terroristes. Les autorités condamnent cet acte qui a perturbé la sécurité et semé la terreur parmi la population". Toutefois le chef des services de renseignement indonésien s'est voulu plus prudent expliquant que rien n’indiquait pour le moment que l’État islamique soit à l'origine des attentats : "C'est sans doute un acte terrorisme, mais il n'y pour le moment aucune preuve que l'État islamique soit impliqué".

Dans le même bâtiment que le Starbucks attaqué, des échanges de tirs ont eu lieu dans un cinéma, dans lequel quelques assaillants sont toujours retranchés. Selon un bilan provisoire de la police, au moins six personnes seraient décédées, trois civils dont un étranger et 3 policiers.

Depuis les fêtes de fin d'année, la police indonésienne ést en alerte maximale après avoir déjoué un attentat suicide projeté à Jakarta par des extrémistes présumés dont certains étaient liés au groupe djihadiste État islamique.
 

Réagissez à l'actu people