Politique

Attentats de Bruxelles : Les larmes de Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne (vidéo)

Attentats de Bruxelles : Les larmes de Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne (vidéo)

Federica Mogherini a réagi ce mardi aux terribles attentats terroristes qui ont frappé Bruxelles dans la matinée. Depuis la Jordanie, la chef de la diplomatie européenne a envoyé un message de paix et d'espoir avant de fondre en larmes, submergée par l'émotion. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Les réactions se multiplient suite aux attentats meurtriers qui ont frappé Bruxelles ce mardi. Dans la matinée, François Hollande a appelé l'Europe a rester unie après cette nouvelle épreuve : "A travers les attentats de Bruxelles, c'est toute l'Europe qui est frappée (…) Nous devons veiller plus que jamais à notre unité, au plan européen, au plan mondial". Dans l'après-midi, le président français a été rejoint par son homologue américain Barack Obama : "C'est un nouveau rappel du fait que le monde doit s'unir, nous devons rester tous ensemble, quelle que soit notre nationalité, quelle que soit notre race ou quelle que soit notre foi pour combattre le terrorisme" a-t-il affirmé en marge de son historique déplacement à Cuba.

"C'est un jour très triste pour l'Europe"

Mais la réaction qui a ému le monde entier ce mardi, c'est celle de Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne. En déplacement en Jordanie, elle a d'abord lancé un message de paix au monde : "C’est un jour très triste pour l’Europe. L’Europe et sa capitale souffrent de la même douleur que celle que cette région du Moyen-Orient connaît chaque jour, cette douleur est en Syrie, cette douleur est n’importe où ailleurs. Nous attendons toujours des nouvelles plus précises sur les attaques à Bruxelles, mais il est tout à fait clair que les causes de la douleur qui nous affecte sont très sensiblement les mêmes, et que nous sommes unis, non seulement à l‘égard de la souffrance de nos victimes, mais aussi dans la réaction à ces actes et dans la prévention, ensemble, de la radicalisation et de la violence. Je vais arrêter ici, vous comprendrez, c’est une journée difficile". Puis, submergée par l'émotion alors que le ministre jordanien des affaires étrangères prenait à son tour la parole, Federica Mogherini n'a pas pu retenir ses larmes. Visiblement très affectée, elle s'est ensuite rapidement eclipsée.

Réagissez à l'actu people