Politique

Attentat déjoué : Découvrez l’impressionnant dispositif de sécurité autour des candidats (Vidéo)

Attentat déjoué : Découvrez l’impressionnant dispositif de sécurité autour des candidats (Vidéo)

Mardi matin, deux hommes soupçonnés de vouloir commettre un attentat à l’approche de l’élection présidentielle ont été arrêtés par la Direction générale du renseignement intérieure. Quatre jours avant le premier tour, les dispositifs de sécurité ont été renforcés aux abords des meetings des candidats. Non Stop Zapping vous dévoile les coulisses.

L’élection présidentielle en France peut-elle être menacée par un attentat terroriste ? L’hypothèse a brutalement refait surface mardi avec l’interpellation de deux hommes soupçonnés de préparer un attentat "violent et imminent" sur le sol français. Les deux suspects, deux jeunes hommes de 23 et 29 ans, d’origine française, ont été interpellés à Marseille mardi matin. Dans leur appartement ont été retrouvés, outre un drapeau de l’État islamique, plusieurs armes de poings et une grande quantité d’explosifs. Les cibles, si elles n’ont pas été formellement identifiées à ce stade de l’enquête, auraient pu être les candidats à l’élection présidentielle. Les équipes de François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron avaient notamment été prévenues du danger et les photos des deux suspects leur avaient été transmises. Les autres candidats avaient eux aussi été prévenus d’un risque possible.

Tireurs d’élite, palpation : les militants sous haute surveillance

Comment sécuriser, sous le niveau de menace actuelle, les meetings des candidats qui rassemblent plusieurs milliers de personnes ? Les dispositifs de sécurité, déjà très importants aux abords des salles où se tiennent ces réunions, ont encore été renforcés. Les périmètres de sécurité ont été agrandis aux abords des grandes salles. Désormais, ce n’est plus une fouille des sacs, mais deux qui attendent les militants venus soutenir leur candidat. En plus de ces premières précautions, chaque participant est désormais palpé un par un par un service d’ordre avant de passer sous un portique de détection de métaux. Seront également présents d’importants dispositifs de policiers aux abords des meetings, ainsi que des tireurs d’élite pour parer à toute éventualité. De quoi rassurer les militants.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people