Politique

Attentat de Tel-Aviv : Quatre morts après une fusillade dans un café (vidéo)

   / 5  
Quatre morts dans une fusillade à Tel-Aviv
1
Quatre morts dans une fusillade à Tel-Aviv
Deux terroristes palestiniens ont ouvert le feu dans un café de Tel-Aviv
2
Deux terroristes palestiniens ont ouvert le feu dans un café de Tel-Aviv
Quatre personnes ont été tuées, six autres blessées
3
Quatre personnes ont été tuées, six autres blessées
Les deux assaillants ont été arrêtés, l'un d'eux aurait été blessé par balle
4
Les deux assaillants ont été arrêtés, l'un d'eux aurait été blessé par balle
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis une réponse forte
5
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis une réponse forte

Quatre personnes ont été tuées et six autre blessées mercredi soir dans un quartier très fréquenté de Tel-Aviv. Deux terroristes palestiniens ont fait irruption dans un café et ouvert le feu, parfois à bout portant, sur les clients attablés. Benyamin Netanyahou a déjà prévenu qu’il y aurait des représailles. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Après un calme relatif au cours des derniers mois, une fusillade a éclaté mercredi soir dans l’un des quartiers les plus populaires de Tel-Aviv, le marché Sarona. Deux terroristes palestiniens ont ouvert le feu, parfois à bout portant, sur les clients d’un café tuant quatre personnes et en blessant six autres. Arrêtés par la police israélienne, les deux hommes seraient des cousins originaires d’un village situé près d’Hébron, en Cisjordanie. Agés d’une vingtaine d’années, ils dinaient dans ce café lorsqu’ils ont soudainement sorti leurs armes. L’un d’entre eux aurait été arrêté indemne tandis que l’autre aurait été atteint par des tirs et évacué vers l’hôpital le plus proche dans un état grave.

"Des actions intensives de la police et de l'armée" prévient Netanyahou

Rapidement, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est rendu sur place après s’être entretenu avec les responsables de son gouvernement dont le nouveau ministre de la Défense Avigdor Lieberman : "Nous allons prendre les mesures nécessaires pour attaquer ceux qui nous attaquent et défendre ceux qui ont besoin d’être défendus" a-t-il déclaré avant de prévenir qu’il y aurait "des actions intensives de la police, de l'armée et d'autres services de sécurité, pas seulement pour capturer chaque complice de ce meurtre mais aussi pour prévenir de tels événements". La France a rapidement condamné l’"odieux attentat" de Tel-Aviv.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people