Politique

Attentat de Nice : François Hollande défend Bernard Cazeneuve accusé d’avoir menti (Vidéo)

   / 5  
Attentat de Nice : Bernard Cazeneuve accusé d'avoir menti, François Hollande prend sa défense
1
Attentat de Nice : Bernard Cazeneuve accusé d'avoir menti, François Hollande prend sa défense
François Hollande s'est exprimé après un Conseil de Défense
2
François Hollande s'est exprimé après un Conseil de Défense
Bernard Cazeneuve est au cœur d'une polémique à propos du dispositif de sécurité à Nice
3
Bernard Cazeneuve est au cœur d'une polémique à propos du dispositif de sécurité à Nice
Les chiffres sur le nombre de policiers font polémiques
4
Les chiffres sur le nombre de policiers font polémiques
L'attentat de Nice a coûté la vie à 84 personnes
5
L'attentat de Nice a coûté la vie à 84 personnes

La polémique autour du dispositif de sécurité après l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice enfle de jour en jour. Et la cible des critiques est bien évidemment Bernard Cazeneuve. Mais ce vendredi, à la sortie d'un Conseil de Défense qui s'est tenu à l'Elysée, François Hollande a tenu à apporter son soutien à son ministre de l’Intérieur. Une vidéo que nous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Une semaine après l’attentat de Nice qui a fait 84 victimes, la polémique est à son maximum concernant le dispositif de sécurité mis en place lors de ce triste 14 juillet 2016. Une policière municipale présente sur les lieux a même contredit les propos de Bernard Cazeneuve. "La police nationale était présente et très présente sur la Promenade des Anglais. Quant au franchissement du barrage par le camion, des véhicules de police rendaient impossible le franchissement de la Promenade des Anglais et c’est par les trottoirs et de façon très violente que le camion a réussi à pénétrer", a-t-elle déclaré sur "Europe 1".

"Bernard Cazeneuve a toute ma confiance"

Le 16 juillet, le ministre de l’Intérieur avait pourtant déclaré : "La police municipale a pris son service à 19 heures sur site et il n’y avait pas d’effectif de police nationale. A l’instant où le camion pénètre sur le trottoir et qu’il s’engage dans la zone réservée, on a des policiers municipaux qui sont en coupure de circulation, avec un véhicule et des barrières posées par les services de la Ville." Bernard Cazeneuve a même été accusé d’avoir menti par le journal "Libération". Et ce vendredi, François Hollande, à la sortie d'un Conseil de Défense qui s'est tenu à l'Elysée, a assuré que toute la lumière serait faîte sur cette affaire et a tenu à défendre son ministre. "Bernard Cazeneuve a toute ma confiance", a-t-il prononcé. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people