Politique

Attentat Champs-Élysées - Philippe Poutou : après ses propos polémiques, il dérape encore (vidéo)

Attentat Champs-Élysées  - Philippe Poutou : après ses propos polémiques, il dérape encore (vidéo)

Philippe Poutou est en plein cœur d’une polémique. Critiqué jeudi 20 avril sur ses propos sur les policiers armés, le candidat du NPA a mis le feu aux poudres. Invité ce vendredi 21 avril sur LCI, le prétendant à l’Élysée persiste et signe, pour lui, les policiers doivent être désarmés. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Jeudi 20 avril, la France a connu un nouvel attentat terroriste. Un homme fiché S a ouvert le feu sur des policiers sur les Champs-Élysées. Bilan de l’attaque : un policier tué, deux autres grièvement blessés et l’assaillant abattu. Au même moment, les onze candidats à l’élection présidentielle s’exprimaient sur France 2 dans l’émission "15 minutes pour convaincre". Philippe Poutou a choqué les téléspectateurs en s’exprimant sur le port des armes des policiers. Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste a pointé du doigt les "agressions" menées par la police,  "la répression policière" qui tue "10 à 15 jeunes sous ses coups chaque année". Il a même évoqué "une police qui fait chier les gens dans les quartiers" et effectue des contrôles au faciès. Un très mauvais timing alors que David Pujadas venait d’annoncer l’attaque et la mort du policier.

Philippe Poutou réitère ses propos contre les policiers

Invité sur LCI ce vendredi matin, Philippe Poutou réitère ses propos contre la police. "Si les policiers n’étaient pas armés, peut-être qu’ils n’auraient pas été visés", déclare-t-il. Pour lui, "il y a un racisme d’État et une violence en retour, il faut s’attaquer à ceux qui sont à l’origine du terrorisme", ajoute-t-il. Le candidat s’interroge ensuite sur les fichés S. "Je n’en sais rien de ce qu’il faut faire des fichés S. Et le gouvernement, il n’est pas fiché S ?", s’est-il exclamé. Pas sûr que ces déclarations calment le jeu…

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people