Politique

Armée française : Découvrez l'innovation dévoilée pour le défilé du 14 juillet (vidéo)

Armée française : Découvrez l'innovation dévoilée pour le défilé du 14 juillet (vidéo)

Alors que le fameux défilé du 14 juillet aura lieu ce dimanche, nos confrères de France 2 ont présenté ce vendredi 12 juillet dans le JT du soir la surprise que réserve l'évènement. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est à coup sûr sur un objet insolite que tous les regards risquent de se tourner ce dimanche 14 juillet pendant le fameux défilé qui aura lieu à Paris. Cette année, l'armée française a décidé de présenter au public une petite nouveauté qui a de quoi surprendre. Pour cet évènement marquant, les spectateurs pourront en effet admirer la marche synchronisée des militaires et autres soldats du pays, mais pas seulement. À défaut de suivre les animations prévues sur la terre ferme, les Français pourront également lever les yeux au ciel pour découvrir la surprise qu'on leur a concoctée. Dans son journal télévisé du 20 heures diffusé ce vendredi 12 juillet sur France 2, Laurent Delahousse a en effet évoqué l'utilisation par un homme d'un Flyboard Air. Ce petit appareil n'est autre qu'un outil permettant de voler. Ce dernier est d'autant plus impressionnant étant donné qu'il est capable de monter jusqu'à 2.000 mètres d'altitude à 200 km /h.

Les USA intéressés par le Flyboard Air

C'est la première fois qu'un soldat participera au défilé avec un Flyboard et cette innovation made in France a de quoi rendre jaloux nos voisins. Créée par le pilote de jet ski Franky Zapata, cette sorte de planche volante propulsée par cinq réacteurs fait la fierté de la France et fait envie jusqu'aux États-Unis. Il y a trois ans, les Américains tentent d'acquérir l'entreprise de l'inventeur, mais le Ministère des Armées décide de leur faire barrage en investissant 1,3 million d'euros pour que cette technologie reste la propriété de la France. Misant sur cette innovation, les forces spéciales françaises testent l'appareil depuis des mois pour pouvoir s'en servir en mission. Le but serait de le rendre silencieux, plus stable et plus maniable.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people