Politique

Anne Hidalgo n’en a "rien à battre" du déplacement d’Emmanuel Macron à Orléans (vidéo)

   / 5  
Anne Hidalgo n’en a
1
Anne Hidalgo n’en a "rien à battre" du déplacement d’Emmanuel Macron à Orléans
Anne Hidalgo sur LCI à l'occasion des commémorations du 8 mai
2
Anne Hidalgo sur LCI à l'occasion des commémorations du 8 mai
Anne Hidalgo n'en a
3
Anne Hidalgo n'en a "rien à battre" du déplacement d'Emmanuel Macron à Orléans
Anne Hidalgo sur les Champs Elysées pour les commémorations du 8 mai
4
Anne Hidalgo sur les Champs Elysées pour les commémorations du 8 mai
Anne Hidalgo sur LCI
5
Anne Hidalgo sur LCI

Anne Hidalgo a répondu de façon plutôt crue aux journalistes de LCI qui l’interrogeaient ce dimanche en marge des commémorations du 8 mai sur le déplacement à Orléans d’Emmanuel Macron. La maire de Paris a tout simplement expliqué qu’elle n’en avait "rien à battre". Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Emmanuel Macron agite encore toute la classe politique ce dimanche. Populaire auprès des Français, le ministre de l’Economie l’est beaucoup moins dans son propre parti. Les propos tenus par Michel Sapin il y a quelques semaines lors d’une conférence donnée à Sciences-Po en sont la preuve. Et autant dire que le lancement de son mouvement, En marche, il y a un mois, n’a pas du arranger les choses. Et ce dimanche, jour de commémorations du 8 mai 1945, Emmanuel Macron a encore fait des siennes. Présent sur les Champs-Elysées aux côtés du président de la République, du Premier ministre et du reste du gouvernement dans la matinée, il se démarquera du reste de sa famille politique en se rendant dans l’après-midi à Orléans pour rendre hommage à Jeanne d’Arc : "J’irai prononcer un discours de sens, d’histoire, de mémoire … Ni plus, ni moins" a-t-il expliqué au micro de France 2.

"Moi je célèbre Paris"

Une nouvelle façon de se faire remarquer qui aurait fait grincer quelques dents à gauche. Interrogée sur l’escapade orléanaise d’Emmanuel Macron par LCI, Anne Hidalgo a, elle, tenu à mettre une certaine distance entre elle ce genre d’initiative personnelle. Et pas de n’importe quelle manière : "Moi je célèbre Paris vous savez, je suis heureuse de célébrer Paris. Je suis maire de Paris et les itinéraires des uns et des autres, les petites phrases, tout ça … je vais vous dire, je n’en ai rien à battre" a-t-elle lancé d’un ton tout à fait naturel. Et de conclure : "Je me bats pour ma ville et ça me fait plaisir de voir les sourires sur les visages des Parisiens, des Franciliens et de tous les touristes qui sont venus".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people