Politique

Ambassadeur russe tué en Turquie : les images glaçantes de l’attaque (Vidéo)

Ambassadeur russe tué en Turquie : les images glaçantes de l’attaque (Vidéo)

L’ambassadeur russe en Turquie a été assassiné lundi soir par un homme armé alors qu’il assistait à l’inauguration d’une exposition dans la capitale turque. L’assaillant a menacé les invités présents et mis en garde les dirigeants turcs et russes concernant la situation à Alep, en Syrie.

Andreï Karlov, ambassadeur de Russie en Turquie a été abattu de plusieurs balles dans le dos lundi soir alors qu’il assistait à une exposition d’art à Ankara. Le diplomate prononçait un discours d’inauguration lorsqu’un homme qui se tenait derrière lui a brusquement sorti un pistolet puis tiré en direction du plafond avant de diriger l’arme sur l’ambassadeur. Gravement blessé, Andreï Karlov a été transporté à l’hôpital quelques minutes plus tard où il a succombé à ses blessures.

 

Selon la presse turque, l’assaillant serait parvenu à passer les contrôles de sécurité en présentant une ‘’carte de policier’’ et en prétendant être l’un des gardes du corps de l’ambassadeur. Après avoir abattu Andreï Karlov, l’homme a crié des paroles de chants djihadistes ‘’Nous sommes ceux qui ont voué allégeance à Mohamed pour le djihad jusqu’à notre dernière heure’’, avant de menacer le pouvoir russe, engagés militairement en Syrie aux côtés du régime de Bachar-al-Assad. ‘’N’oubliez pas la Syrie, n’oubliez pas Alep. Tant que les habitants n’y seront pas en sécurité, vous ne le serez pas non plus’’, a-t-il déclaré.

 

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan dénoncent une ‘’provocation’’

 

L’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie intervient alors que les relations diplomatiques entre la Russie et le pouvoir turque s’améliorent depuis quelques mois. À l’unisson, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont dénoncé une ‘’provocation’’ et assuré que ce crime n’atteindrait pas les relations entre leurs deux pays. ‘’Nous ne laisserons pas cette attaque jeter une ombre sur l’amitié entre la Turquie et la Russie’’, a déclaré le ministère des affaires étrangères turques.

 

‘’Le crime qui a été commis est sans aucun doute une provocation destinée à perturber les relations entre la Turquie et la Syrie ainsi que le processus de paix en Syrie auquel contribuent activement la Russie, la Turquie et l’Iran. Il ne peut y avoir qu’une seule réponse à cela : intensifier la lutte contre le terrorisme’’, a pour sa part renchéri Vladimir Poutine. Quelques instants plus tard, un deuxième homme a ouvert le feu devant l’entrée de l’ambassade américaine à Ankara, sans faire de victimes. L’auteur a été arrêté selon l’ambassade.  

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people