Politique

Allemagne : Une candidate de 100 ans se présente aux municipales (vidéo)

Allemagne : Une candidate de 100 ans se présente aux municipales (vidéo)

Découvrez la candidate de 100 ans qui compte faire la différence aux élections municipales allemandes et présentée ce lundi 22 avril dans "Télé matin" diffusé sur France 2. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Lise Heise a visiblement décidé de faire tout ce qu'il lui plait avant de rendre son dernier souffle. Âgée de 100 ans, cette Allemande qui n'a pas froid aux yeux propose en effet sa candidature aux élections municipales dans sa ville, située dans l'ouest du pays et qui compte 8.000 habitants. N'ayant jamais mis les pieds en politique auparavant, la candidate centenaire compte bien se faire élire malgré son âge le 26 mai prochain, soit le même jour que les Européennes. Inscrite sur une liste citoyenne, Lise Heise clame vouloir donner la priorité à la jeunesse. "Je me lance en politique pour qu'enfin on fasse quelque chose pour les jeunes. Tout ce qui est bien pour les jeunes est en train de disparaître", affirme celle qui a annoncé vouloir ouvrir la piscine de la ville, qui est fermée depuis 2011.

"Je peux dire ce que je veux"

Estimant que cet abandon est une "énorme erreur", la candidate allemande compte se battre pour faire entendre sa voix et convaincre les habitants de voter pour elle. Du haut de son âge avancé, Lise Heise semble en pleine forme, marche sans l'aide d'une canne, et n'a pas peur de dire ce qu'elle pense. "Maintenant que j'ai 100 ans, je suis dans une position confortable. Je peux ouvrir ma bouche et dire ce que je veux", déclare-t-elle face caméra. Du côté de la population, la candidature de la sénior semble plutôt bien reçue. "Son message est porteur. Alors qu'elle ait 18, 80 ou 100 ans, ça m'est égal", indique une habitante de la ville, tandis qu'une autre développe : "Les personnes âgées sont souvent exclues. Ça fait une vraie différence qu'elle ait le courage de dire 'on est là aussi'". De quoi encourager la candidate à poursuivre sa démarche.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people