Politique

Alexis Corbière : ses "regrets" après les perquisitions à la France Insoumise (vidéo)

Alexis Corbière : ses "regrets" après les perquisitions à la France Insoumise (vidéo)

Invité sur RTL ce vendredi 26 juillet, Alexis Corbière est revenu sur les perquisitions houleuses au siège de la France Insoumise et chez Jean-Luc Mélenchon. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

L'année a été mouvementée pour la France Insoumise. Visé par deux enquêtes préliminaires ouvertes par le Parquet de Paris, le parti avait vu perquisitionner son siège en octobre dernier. La scène filmée par les caméras de "Quotidien" est depuis restée dans les annales avec les propos tenus par Jean-Luc Mélenchon. Lors de l'intervention des forces de police, le chef de file du parti, hors de lui, avait laissé échapper sa colère avec virulence. Un coup d'éclat qui vaut au politique ainsi qu'aux députés Alexis Corbière et Bastien Lachaud, d'être jugés en septembre prochain pour actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire, rébellion et provocation.

Alexis Corbière dénonce un "acharnement" des autorités

Invité dans la matinale d'RTL ce vendredi 26 juillet, Alexis Cordière s'est montré prêt pour le procès. "Il faut toujours regretter ce qu'il s'est passé. Il va y avoir un procès, on va donner les arguments à cette occasion, on ne se défile pas, personne ne va faire jouer l'immunité parlementaire" a-t-il assuré sur son état d'esprit. S'il semble jouer le jeu, il estime pourtant que "les choses qui me sont reprochées sont un gag me concernant !". À propos du déroulement de ces perquisitions houleuses, le député a confié ses regrets : "Je regrette le tout : la disproportion et l'acharnement qu'il y avait contre nous". "Il y a un nombre de scandales où il n'y a pas un tel dispositif policier" dénonce-t-il en faisant le parallèle avec l'affaire Benalla.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people