Politique

Affaire Vincent Lambert : Edouard Philippe évoque sa propre expérience avec la fin de vie (vidéo)

Affaire Vincent Lambert : Edouard Philippe évoque sa propre expérience avec la fin de vie (vidéo)

Jeudi 23 mai, Edouard Philippe était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews. Le Premier ministre a évoqué avec émotion l'affaire Vincent Lambert, racontant sa propre expérience familiale avec la fin de vie. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

L'affaire Vincent Lambert divise la classe politique depuis des mois. Le Conseil d'État a décidé l'arrêt de l'hydratation et de l'alimentation du patient, alors que sa famille est toujours divisée entre sa femme, qui appuie toujours pour cette fin de vie anticipée, et ses parents pro-vie qui veulent absolument que leur fils continue à recevoir des soins. L'affaire a connu un nouveau rebondissement lundi dernier lorsque la Cour d'appel de Paris a décidé la reprise des soins, pour le plus grand bonheur des parents de Vincent Lambert. Mais l'affaire ne devrait pas s'arrêter là, et la politique est entrée en jeu.

"Nous avons eu avec mon père à nous poser la question de l'arrêt des soins"

Alors que le président Emmanuel Macron a jugé que son rôle n'était pas d'intervenir, c'est le Premier ministre Edouard Philippe qui a donné son avis ce matin chez Jean-Pierre Elkabbach sur CNews, se livrant sur son expérience personnelle. "Nous avons eu, enfin je ne devrais pas dire ça à la télévision, mais nous avons eu avec mon père à nous poser la question de l'arrêt des soins" a lancé le Premier ministre en direct, qui prend l'affaire avec "beaucoup d'humilité" mais n'a pas voulu donner son avis. Il n'a néanmoins pas manqué de tacler l'avocat des parents de Vincent Lambert, qui avait balancé devant les caméras après la décision de reprendre les soins qu'il s'agissait d'une "remontada", terme devenu populaire dans le football et qui hante les fans du PSG. "J'ai été assez frappé et assez choqué par l'espèce de joie bizarre et à mon avis malsaine des expressions, parler de remontada dans ce cas..." a déclaré Edouard Philippe.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people