Politique

Affaire Théo : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre un policier (vidéo)

Affaire Théo : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre un policier (vidéo)

Jean-Luc Mélenchon était l'invité de "L'Emission Politique" sur France 2 par David Pujadas et Léa Salamé ce jeudi 23 février. Et dans son entretien, le politicien s'est énervé contre le policier concernant l'affaire Théo. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Jean-Luc Mélenchon s'est emporté contre un policier. C'était dans un entretien sur France 2 dans "L'Emission Politique", programme animé par les deux journalistes : David Pujadas et Léa Salamé en direct. Et dès la première question, le policier n'est pas tendre avec le candidat de "La France Insoumise". Il a déclaré : "vous stigmatisez la police nationale, je suis un policier Républicain Monsieur Mélenchon doté d'un grand humanisme. Quand vous parlez de cow-boy, moi je n'en ai jamais vu", affirme-t-il visiblement inquiet au micro à partir de la Guadeloupe à Pointe-à-Pitre. Le policier pointe du doigt le programme de Jean-Luc Mélenchon en matière de sécurité et l'interroge sur la baisse des effectifs.

Jean-Luc Mélenchon s'énerve contre le policier

Jean-Luc Mélenchon affirme haut et fort qu'il ne stigmatise pas la police nationale. En revanche, il estime défendre "une vision" différente. "Je suis contre la course aux chiffres et à la prime du résultat," lance-t-il dans un premier temps pour se défendre. Et dans la suite du débat, le candidat à l'élection présidentielle 2017 s'emporte en lâchant : "la police nationale de s'appartient pas. Elle appartient à la nation. Son rôle est de servir et d'obéir, elle doit le faire dans le cadre de la déontologie de la République française. Je ne permettrai plus qu'on viole un jeune au seul motif que sa couleur de peau était un motif de suspicion. Et j'ordonne que l'on se plie à la déontologie". Le policier remet en cause le discours de Jean-Luc Mélenchon soulignant que le viol de Théo reste pour le moment "présumé". "Vous êtes un homme politique et vous pouvez accéder aux plus hautes fonctions de l'Etat, et vous parlez de cette façon-là ? La présomption d'innocence, vous savez que ça existe aussi pour les policiers."

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people