Politique

19 mars - Hervé Mariton : "Les Français n’attendent pas une bataille de récréation" (vidéo)

19 mars - Hervé Mariton : "Les Français n’attendent pas une bataille de récréation" (vidéo)

ZAPPING - François Hollande a choisi la date du 19 mars pour commémorer la guerre d’Algérie en souvenir du cessez-le-feu au lendemain de la signature des accords d’Evian le 19 mars 1962 mais cela ne plait pas à tout le monde, notamment à droite.

19 mars. C’est la date qui fait polémique, celle d’une commémoration qui se transforme en bataille politique. François Hollande a choisi ce samedi 19 mars pour commémorer la guerre d’Algérie. Une date loin de faire l’unanimité, notamment à droite. Nicolas Sarkozy a publié une tribune sur le sujet dans Le Figaro estimant que François Hollande place la France du "mauvais côté" de l’histoire. Hervé Mariton, Député Les Républicains de la Drôme, s’est exprimé à ce sujet sur le plateau de BFM TV et s’est montré totalement contre l’idée de François Hollande : "Je suis né à Alger, je suis Pied Noir. Je n’apprécie pas le 19 mars 1962 car j’ai en tête les dizaines de milliers de victimes qu’il y a eu à Alger et à Oran en juillet 1962. Je suis un peu atterré par la provocation qu’est celle de François Hollande qui, faute d’améliorer la situation du pays, baigne dans des démarches de provocation mémorielle et, en même temps, je pense qu’on est pas obligé d’en rajouter". Benoist Apparu, Député Les Républicains de la Marne, lui, s’est dit "choqué".

Réagissez à l'actu people