Musique

Victoires de la musique classique : L'étonnant discours rebelle d'Elsa Dreisig (Vidéo)

Victoires de la musique classique : L'étonnant discours rebelle d'Elsa Dreisig (Vidéo)

Si la cérémonie des Brit Awards est encore sur toutes les bouches, ce mercredi 24 février se tenait également la cérémonie des Victoires de la musique Classique. Alors qu'elle venait tout juste de remporter le prix de la Révélation artiste lyrique de l’année, Elsa Dreisig a livré un étonnant discours. Totalement rebelle, cette dernière n'a pas voulu remercier qui que ce soit lors de la remise de son prix. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le monde de le musique était littéralement en fête ce mercredi 24 février, et pour cause. A Londres se tenait la très regardée cérémonie des Brit Awards. Lors de cette dernière, Adele a été récompensée d'un prix en l'honneur de l'ensemble de sa carrière depuis la Station Spatiale Internationale. Rihanna et Drake de leurs côtés, ont livré un torride performance en duo sur le morceau Work. Enfin, alors que David Bowie nous quittait le 10 janvier dernier, un vibrant hommage a été rendu à cette véritable icône du monde de la musique. Pour se faire, c'est la jeune chanteuse néo-zélandaise Lorde qui est montée sur la scène des Brit Awards pour interpréter Life on Mars, le célèbre titre de David Bowie.

Et si cette cérémonie haute en couleur est encore sur toutes les bouches, une toute autre cérémonie avait lieu ce mercredi 24 février. En effet, France 3 diffusait les Victoires de la Musique Classique. Alors qu'elle venait tout juste de décrocher le prix de la Révélation artiste lyrique de l’année, Elsa Dreisig a pris tout le monde de court avec son discours pour le moins rebelle.

"Cela me rendrait obéissante"

En effet, la chanteuse de 24 ans n'a pas tenu à remercier les personnes avec qui elle travaillait. Devant Claire Chazal, qui présentait cette cérémonie, Elsa Dreisig s'est expliquée. « Je sais qu’il est d’usage, lorsqu’on se retrouve à cette place d’élu, de remercier tout le monde. Enfin du moins, beaucoup de monde… Non pas que je ne sois pas reconnaissante des gens qui m’entourent et m’aident, loin de là. Les personnes importantes dans ma vie le savent. Je ne souhaite pas formuler de remerciement particulier ce soir, parce que, tout simplement, cela me rendrait obéissante. »

Totalement consciente que ce prix n'est qu'un tremplin pour sa carrière, Elsa Dreisig a poursuivi son discours toujours aussi rebelle. « Cette Victoire n'est en aucun cas un aboutissement ou une fin en soi, au contraire. Elle est un tremplin pour mon travail, une aide pour continuer à chercher et à chanter sur scène. Je tenais aussi à dire ce soir que jamais je ne me soumettrai ni aux avis extérieurs ni aux certitudes toutes faites dictées par une loi venue de je ne sais où et qui ne peuvent, à mon sens, que ruiner la création. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people