Musique

Valérie Damidot : Son fils Norman devient rappeur et dévoile son premier clip (Vidéo)

   / 5  
Le fils de Valérie Damidot est devenu rappeur
1
Le fils de Valérie Damidot est devenu rappeur
Son nom de scène est Apache
2
Son nom de scène est Apache
Il a dévoilé son premier clip de rap
3
Il a dévoilé son premier clip de rap
Le jeune homme est âgé de 21 ans
4
Le jeune homme est âgé de 21 ans
Il travaillait en tant que journaliste sur 66 Minutes
5
Il travaillait en tant que journaliste sur 66 Minutes

Alors que Valérie Damidot se prépare activement pour Danse avec les stars 7, son fils Norman fait parler de lui puisqu’il a décidé de se lancer dans une carrière artistique. A 21 ans, le jeune homme est devenu rappeur sous le nom d’Apache et a dévoilé son premier clip que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Dans quelques jours, les téléspectateurs retrouveront Valérie Damidot sur le parquet de Danse avec les stars 7. L’animatrice de M6 a accepté de relever le défi du programme de TF1 et enchaîne donc les entrainements avec son partenaire de danse Christian Millet. Malgré tout, Valérie Damidot est anxieuse : "J’ai peur de décevoir, de ne pas réussir à me lâcher. Lors du petit test de danse que j’ai effectué, mon prof m’a demandé d’être plus sensuelle. Pour y arriver, il faut s’aimer, se regarder. Je ne sais pas si je serai à la hauteur", a-t-elle confié au Parisien. En attendant de découvrir Valérie Damidot sur la piste, son fils Norman fait parler de lui.

Il dévoile "Dernier Domicile Connu"

Journaliste sur l’émission "66 Minutes", Norman a pourtant décidé de changer de vie et s’est lancé dans une carrière artistique. Ainsi à 21 ans, le jeune homme est devenu rappeur sous le nom d’Apache et a dévoilé "Dernier Domicile Connu", son premier titre accompagné d’un clip très sombre tout comme les paroles de sa chanson : "Je conchie tous les cons qui ne pensent qu'à faire des crasses / C'est pas en vivant comme une merde que tu vas laisser ta trace / On ne vit pas tous égaux mais la fosse commune fera le taf / Dernier domicile connu, conio, ça c'est ton épitaphe, scande le jeune homme, qui dénonce "la narcolepsie d’état" et déplore qu’on nomme "un type qui fait de la fraude fiscale". Si le texte est très engagé, le clip pour le moment ne connait pas encore de succès. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people