Musique

Un animateur prend en otage sa radio au nom de la magie de Noël (Vidéo)

Un animateur prend en otage sa radio au nom de la magie de Noël (Vidéo)

Alors que Noël se teindra déjà dans vingt-quatre heures, nombreux sont ceux qui nagent en pleine magie de Noël. Et le moins que l'on puisse, dire c'est que cet animateur d'une radio autrichienne adore cette fête. Possédé par le titre Last Christmas du groupe Wham!, l'animateur s'est barricadé dans son studio et a passé le morceau plus de 24 fois. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ca y est le compte à rebours avant l'arrivée du Père Noël est officiellement lancé. Et comme chaque année, les fans de cette période festive ne reculent devant aucune excentricité. Et ce n'est pas cet animateur de radio autrichien qui dira la contraire. Alors que Joe Kohlhofer était à l'antenne, ce dernier a eu un excès de folie. En effet, Joe Kohlhofer n'a rien trouvé de mieux que de s'enfermer dans son studio en bloquant la porte avec une chaise en bois, afin de pouvoir diffuser librement les titres qu'il voulait entendre.

Last Christmas diffusé plus de 24 fois !

Et si habituellement les stations de radio essayent tant bien que mal de diversifier leur contenu, Joe Kohlhofer de son côté a voulu se démarquer et ce, d'une façon très insolite. Alors que l'émission battait son plein, l'animateur radio a d'un seul coup décidé de ne diffuser plus qu'un seul titre, Last Christmas du groupe Wham! Durant plus de deux heures, Joe Kohlhofer a passé le morceau en boucle. Si la plaisanterie a fait sourire ses collègues au début, les auditeurs quant à eux ont commencé à véritablement se lasser de la programmation musicale de la radio.

Si bien qu'au bout de deux heures de calvaire, c'est finalement la fillette de 4 ans de l'animateur radio qui a téléphoné pour demander à son papa d'arrêter le massacre. Probablement déçu que cette chanson ne plaise pas à sa fille, Joe Kohlhofer est finalement ressorti du studio et a laissé ses collègues changer la musique. Comme quoi rien n'est jamais trop fou pour les amoureux de Noël.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people