Musique

Stromae arrêté par la police aux Etats-Unis (Vidéo)

Stromae arrêté par la police aux Etats-Unis (Vidéo)

Le chanteur belge du célèbre tube Papaoutai n’en finit plus de se faire remarquer. En pleine tournée aux Etats-Unis, Stromae s’est fait arrêter par la police de San Francisco. La scène, filmée, a été partagée sur les réseaux sociaux.

Bien décidé à conquérir l’Amérique, Stromae est en pleine tournée aux Etats-Unis. Il avait récemment fait le buzz en nous offrant un clip surprenant pour son titre Tous les mêmes. Pour l’occasion, dans une chapelle de Los Angeles, son personnage mi-homme mi-femme s’épouse lui-même, devant ses choristes qui l’accueillent en chanson. À San Francisco, son nouveau buzz commence en chanson. Toujours accompagné par ses choristes, Stromae interprète le titre Ave Cesaria, en s’adressant à Barack Obama et Madonna. Si l’interprétation s’annonce prometteuse, elle va être interrompue par des policiers, qui interpellent le chanteur en pleine chanson.

"Nous avons été immobilisés par la police au milieu de nulle part"

Alors qu’il tournait un nouveau clip pour sa chanson Ave Cesaria, qui rend hommage à Cesária Évora surnommée "La diva aux pieds nus", Stromae a été interpellé par la police. Au derrière d’une camionnette en mouvement, le chanteur et sa bande de musiciens désireux de faire une prouesse originale, chantent en chœur, munis de divers instruments. Des policiers les remarquent alors et décident d’arrêter le véhicule. Stromae s’adresse alors à la caméra pour décrire la situation "Mesdames et Messieurs, on vient juste d’avoir quelques soucis, nous avons été immobilisés par la police au milieu de nulle part. Le problème était que nous n’avions pas de ceinture. Un des policiers nous as demandé de chanter pour eux, merci l’Amérique." En effet l’absence du port de la ceinture de sécurité représente, à San Francisco aussi, une infraction au code de la route. Heureusement pour le chanteur, les policiers ont seulement demandé à ce que le tournage ait lieu à bord d’une camionnette à l’arrêt et qu'ils chantent pour eux. Les policiers étaient déjà visiblement fans du chanteur.

Réagissez à l'actu people