Musique

PNL : Les images de l’arrestation du rappeur Ademo placé en garde à vue (vidéo)

PNL : Les images de l’arrestation du rappeur Ademo placé en garde à vue (vidéo)

Samedi 5 septembre à Paris, le rappeur Ademo – membre du groupe PNL – a été arrêté par la police. Les images de l’arrestation ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Des séquences à découvrir sur Non Stop Zapping.

Ademo est l’un des deux frères du groupe de rap PNL. Samedi 5 septembre, il a été placé en garde à vue au commissariat du 14ème arrondissement de Paris pour "usage de stupéfiants", "outrage" et "rébellion" d’après des informations de l’AFP. Des vidéos de l’arrestation ont été diffusées sur les réseaux sociaux par les personnes qui ont assisté à la scène. Les internautes découvrent le rappeur originaire de la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes être plaqué au sol puis menotté par plusieurs policiers. Les faits se sont déroulés dans le quartier d’Alésia. Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Certains passants fustigent le comportement des forces de l’ordre quand d’autres s’en prennent au rappeur.

Des témoins racontent la scène

Des témoins de la scène se sont confiés au Parisien. Selon l’un d’entre eux, "ça avait l’air d’être un contrôle de routine, on lui a demandé ses papiers d’identité, il a un peu rechigné et ça s’est envenimé". "C’était un peu violent, il se plaignait du poignet" raconte un autre. Une autre personne témoin se remémore : "Au début, les policiers lui ont parlé de drogue, on ne comprenait rien, ils criaient, ils s’insultaient. Et après il a commencé à se défendre, il les insultait un peu car il y en a un qui ne portait de masque. Ils ont commencé à en venir aux mains. Les policiers ont commencé à le toucher, à le tenir par le bras. Il s’est fait plaquer à terre. Il se défendait, il a commencé à crier, il a arrêté de parler car il se faisait étrangler". Les deux frères qui forment PNL connaissent le succès depuis 2015, s’ils sont peu présents dans les médias, ils sont très actifs sur les réseaux sociaux. En 2017, Ademo s’était vu refuser le visa pour entrer sur le territoire américain alors qu’il devait participer au festival Coachella.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people