Musique

Passage des arts : Benjamin Biolay glisse une pique au gouvernement (vidéo)

Passage des arts : Benjamin Biolay glisse une pique au gouvernement (vidéo)

Dans l’attente d'une éventuelle réouverture des lieux culturels, Benjamin Biolay a glissé une pique au gouvernement dans Passages des arts ce jeudi 17 décembre. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le monde de la culture souffre. Au départ prévue le 15 décembre dernier, la réouverture des lieux culturels a été repoussée dans l'attente d'une "clause de revoyure" a été fixée le 7 janvier prochain. Sans garantie de pouvoir accueillir de nouveaux le public, les cinémas, théâtres et musées doivent patienter. Du côté des artistes musicaux, l’agacement se fait de plus en plus entendre alors que nombreux d’entre eux ont dû annuler des concerts et leur tournée. Parmi ces artistes, Benjamin Biolay a vu la tournée de son neuvième album "Grand Prix" perturbée. "Le bon sens voudrait que l’on annule tout mais je ne suis pas amateur de bon sens. Bien qu’abattus, nous allons nous battre. Aidez-nous un peu à savoir de quoi demain sera fait", avait-il écrit sur Instagram en interpellant le gouvernement.

Dans l’incertitude 

Invité dans Passages des arts ce jeudi 17 décembre, le chanteur et acteur a été interrogé par Claire Chazal sur l’incertitude de la date de reprise de sa tournée. "Qu’est-ce qu’on peut dire ? Rien ?", a demandé la journaliste. "On est dans l’expectative… C’est de plus en plus vertigineux", a déploré Benjamin Biolay. "À chaque fois qu’il y a un petit rayon de soleil qui apparaît à travers les persiennes, il y a quelqu’un qui les ferme brutalement. Ce quelqu’un il a un nom…", a-t-il poursuivi sans révéler le nom auquel il pensait. "Enfin, il a déjà un nom, c'est le virus", a ajouté Claire Chazal amusée devant le chanteur qui a affirmé "absolument". 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people