Musique

ONPC : Macha Méril prend pour cible Christine Angot (vidéo)

ONPC : Macha Méril prend pour cible Christine Angot (vidéo)

Venue dans "On n'est pas couché" ce 23 mars pour faire la promotion du spectacle "Michel for ever", Macha Méril s'en est prise à Christine Angot. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

S'il n'est pas rare que des personnalités publiques n'apprécient pas vraiment les remarques que les animateurs et journalistiques leur font osent lors de leurs apparitions médiatiques, toutes ne le font pas savoir. Macha Méril n'a pas du tout aimé la manière dont Christine Angot a formulé son interrogation et n'a pas manqué de le faire savoir. Sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" diffusée sur France 2 ce samedi 23 mars, la veuve de Michel Legrand était venue évoquer le spectacle qui rend hommage au compositeur décédé le 26 janvier dernier. Intitulé "Michel for ever", ce show signé Stéphan Druet et Daphné Tesson va avoir lieu du 26 mars au 13 avril puis du 25 mai au 14 juillet au théâtre parisien de Poche Montpasnasse. Malgré le décès de son mari, qu'elle a épousé en 2014, Macha Méril est fière de la manière dont ce dernier "a marqué l'inconscient collectif de tout le monde".

"La musique contemporaine est dans les choux"

Ravie notamment de l'hommage qui a été fait à Michel Legrand par l'écrivain Frédéric Beigbeder, l'actrice française de 78 ans a ensuite dit ce qu'elle pensait de la musique moderne. "Il est allé faire de la musique de cinéma aux États-Unis et il a été visionnaire parce que c'est lui qui a gagné. Maintenant, on y revient. On s'aperçoit que ces musiques-là qui font plaisir, ces mélodies sont celles qui vont durer. Alors que la musique contemporaine est dans les choux", déclare Macha Méril, aussitôt reprise par Christine Angot. "On peut dire que ce n'est pas du tout le même public et objectif", commence la chroniqueuse de 60 ans, avant d'être attaquée par l'invitée qui était visiblement bien décidée à sortir de ses gonds.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people