Musique

ONPC : Grand Corps Malade explique les raisons du retour de Renaud

ONPC : Grand Corps Malade explique les raisons du retour de Renaud

Samedi soir, Grand Corps Malade était présent sur le plateau de "On n’est pas couché" pour présenter son nouvel album intitulé "Il nous restera ça". Dessus, il a notamment collaboré avec Renaud qui signe ainsi son retour dans la chanson. Et le slameur en a profité pour se confier sur l’interprète de "Mistral Gagnant". Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ces derniers jours, Grand Corps Malade a signé son retour dans les bacs avec son nouvel album. Et pour ce projet il a fait appel à onze artistes qui ont écrit une chanson autour de la phrase qui est aussi le titre de cet opus : "Il nous restera ça". Aux côtés de Charles Aznavour ou encore Richard Bohringer, le slameur a pu également compter sur la collaboration de Renaud, qui revient ainsi sur le devant de la scène après plusieurs années d'absence. Invité samedi soir de l’émission de Laurent "On n’est pas couché", Grand Corps Malade a expliqué les raisons du retour de Renaud.

"Je suis arrivé au bon moment. Un projet qu’il a aimé, un album d’auteurs.  Je pense qu’il avait perdu un tout petit peu confiance ce qui peut paraître incroyable vu l’œuvre colossal qu’il a. C’est comme s’il fallait un petit peu le booster. (…) Peut être qu’un moment il avait perdu l’envie, là il l’avait" a déclaré l’artiste avant d’ajouter : "J’entends beaucoup : tu lui as redonné le déclic, c’est toi l’étincelle, j’en suis flatté, merci beaucoup. Mais non je pense qu’elle était en lui cette étincelle, j’étais là au bon moment".

"Renaud est heureux"

Puis, l’interprète de "Funambule" a confié comment il avait convaincu Renaud de composer une chanson et de poser sa voix sur son album. "Je lui ai dit : tu veux parler de quoi ? Il m’a dit : j’ai envie d’écrire une chanson pour Malone, pour mon fils. On n’a parlé de cette batterie, on s’est dit tiens ça pourrait être le point de départ. J’ai écrit les deux premières lignes de cette chanson comme s’il fallait juste lui dire aller ça y est, c’est ton tour. A la fin, il m’a dit  : finalement ce n’est pas si difficile que ça d’écrire une chanson. (…) Ce qui m’a le plus touché, c’est qu’il était heureux, il a passé des coups de fil à des proches en disant voilà je viens d’écrire une chanson"

Réagissez à l'actu people