Musique

ONPC - Black M : des révélations sur le quotidien du rappeur (vidéo)

ONPC - Black M : des révélations sur le quotidien du rappeur (vidéo)

Invité dans "On n'est pas couché" sur France 2 ce samedi 12 octobre, Black M a vu son quotidien se dévoiler avec la journaliste Gaël Tchakaloff. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

À l'occasion de la sortie de son dernier album "Il était une fois...", Black M était invité dans "On n'est pas couché" ce samedi 12 octobre. Alors que les deux chroniqueurs présents cette semaine étaient le philosophe Raphaël Enthoven et la journaliste et écrivaine Gaël Tchakaloff, le rappeur a été suivi pendant 24 heures avant l'émission par la chroniqueuse de la soirée. Cette rencontre a permis à Gaël Tchakaloff de découvrir le quotidien de Black M mais aussi d'oublier les idées préconçues qu'elle pouvait avoir. "Je m'étais dit, un rappeur, c'est JoeyStarr, le mec défoncé, qui boit de l'alcool, qui fume, qui est dans le sexe, le fun… Et je me suis retrouvée avec le Dalaï Lama !" a-t-elle lâché sur ses impressions.

Black M "accro à WhatsApp"

Gaël Tchakaloff a alors découvert que le rappeur était très présent pour son fils en l'emmenant à l'école le matin et l'aidant à faire ses devoirs. Loin des clichés du monde du rap, elle aussi vu que Black M faisait du cross-fit et de la trottinette. Lorsque le rappeur s'est installé dans le fauteuil, la journaliste a poursuivi ses révélations en évoquant son étonnante découverte. Si elle précise qu'il n'est "pas accro aux réseaux sociaux", elle assure qu'il est "accro à WhatsApp". "Il a un groupe WhatsApp familial. (...) Ça lui permet de faire ses tournées, ses promos en continuant à parler avec sa famille" révèle-t-elle. Mais en plus de garder le lien avec ses proches, Black M informe sur son emploi du temps chargé sa famille. "Chez lui, quand on rentre, il y a un grand tableau noir dans la cuisine sur lequel il recopie tout son emploi du temps, minute par minute, pour que sa famille soit au courant de ce qu'il fait !" raconte Gaël Tchakaloff. "C'est ma femme qui m'oblige…" se défend le rappeur.

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people