Musique

Michel Fugain se lâche en direct sur les religions " tout est en train de partir en couille"

Michel Fugain se lâche en direct sur les religions " tout est en train de partir en couille"

Michel Fugain sera ce lundi 12 octobre aux côtés de plusieurs autres artistes pour le concert Toi mon frère aux Folies Bergère. Un événement ayant pour but d rendre hommage aux victimes de la Shoah et du génocide arménien. Il était ce matin au micro de RMC dans Les Grandes Gueules. Au cours de cet entretien, il a évoqué l'actualité et s'est montré très inquiet.

Ce lundi 12 octobre, Michel Fugain était l'invité des Grandes Gueules sur RMC, pour promouvoir le concert Toi mon frère auquel il participe ce soir aux Folies Bergère. Le spectacle rendra hommage aux victimes de la Shoah et du génocide arménien. Au cours de cette interview, le chanteur est notamment revenu sur les propos tenus par Nadine Morano sur le plateau d'On n'est pas couché, sur la France "pays de race blanche". "La France est un pays aux racines Judéo-Chrétienne. La France est un pays de race blanche dans laquelle on accueille des personnes étrangères comme le disait le général De Gaulle, mais c’est comme ça (...) La France est judéo-chrétienne dans ses racines (...) et je n’ai pas envie que la France devienne musulmane car dans ce cas ce ne serait plus la France. J’ai envie que la France reste la France" déclarait-elle ainsi.

En ce qui le concerne, Michel Fugain explique : "Les scientifiques disent qu'il n'y a pas de race, n'empêche qu'il y a des distinctions. Par exemple : des Africains à l'hôpital ne peuvent pas avoir de greffe d'Européens. […] J'aime bien qu'il y ait des races, des cultures, et qu'elles puissent se mélanger" a-t-il ainsi déclaré. Or, il y a quelques jours, Michel Debré, professeur de médecine et député Les Républicains affirmait le contraire au micro de la même émission : "Il n'existe pas de races, mais une race humaine avec des couleurs de peau différentes."

"On est en pleine guerre de religion les enfants là"

Au micro de RMC ce matin, Michel Fugain s'est montré très inquiet sur la situation actuelle de la société. "C'est étonnant quoi, je fais partie d'une génération - j'ai 73 balais - qui pensait que les guerres de religion étaient terminés. On est en pleine guerre de religion les enfants là, c'est-à-dire une régression invraisemblable. C'est pareil pour la mémoire, les gens ont oublié ce que c'était que le fascisme, ce que ça induisait, les conséquences terribles que ça pouvait induire. Donc, je crois qu'il est normal, naturel et sain de répéter, de rabâcher. [...] Liberté, égalité, fraternité, plus personne n'y croit. Tout le monde rigole. C'est une devise magnifique. Il faut la rappeler, notamment aux politiques. […] J'ai l'impression que tout ce qui existait est en train de partir en couille" a ainsi expliquer l'interprète de Fais comme l'oiseau, pessimiste.

Réagissez à l'actu people