Musique

Mathilde Seigner cash : Elle se confie sur son amitié avec Johnny Hallyday (vidéo)

Mathilde Seigner cash : Elle se confie sur son amitié avec Johnny Hallyday (vidéo)

À l'occasion de son portrait, fait dans "50 minutes inside" diffusé sur TF1 ce 25 mai, Mathilde Seigner s'est confiée sur l'amitié qu'elle entretenait avec Johnny Hallyday. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce samedi 25 mai, Mathilde Seigner a accordé une interview à Nikos Aliagas dans "50 minutes Inside", diffusé sur TF1. L'actrice de 51 ans est actuellement en pleine promotion pour son dernier rôle au cinéma dans le film "Ni une ni deux". Auprès de la figure emblématique de "The Voice", la jolie blonde a choisi de visionner une ancienne séquence télévisée, dans laquelle elle se trouvait aux côtés de Johnny Hallyday. "Ouais c'était mon copain", commence Mathilde Seigner avec réserve avant de regarder la vidéo, qui remonte à l'année 2003. "Bah il est beau le Johnny", s'exclame celle qui était amie avec Laeticia Hallyday avant de devenir proche du rockeur. "On s'aimait… Bon la fin était un peu compliquée sur les dernières années et tout ça", ajoute la sœur d'Emmanuelle Seigner sans s'étendre davantage sur les détails. "Je l'aimais beaucoup", affirme celle qui estime avoir été "un peu comme sa petite sœur".

Un artiste entouré d'hypocrites ?

La raison de leur forte amitié ? Le franc-parler de Mathilde Seigner, qui n'est pas connue pour mâcher ses mots, ni pour se soucier du politiquement correct. "J'étais assez franche avec lui et il était tellement entouré d'une cour, de protocole, de gens faux culs", explique la star de "Camping". "Je l'énervais vachement, mais comme toutes les grandes stars, les mythes, on n'osait pas tout lui dire et il y avait comme ça, une espèce de cour autour de lui", ajoute Mathilde Seigner avant de déclarer qu'il "savait tout à fait" ce qui se passait quand il avait le dos tourné. "Il sentait tout, il voyait tout, il n'y avait pas forcément de grande conversation sur le gouvernement, sur la politique, mais on se disait parfois très peu de choses", conclut celle qui s'était récemment confiée auprès d'Anne-Elisabeth Lemoine sur la chirurgie esthétique.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people