Musique

LGJ – Mika s’est libéré grâce à la musique : "Pendant des années j’avais peur de parler d’amour"

LGJ – Mika s’est libéré grâce à la musique : "Pendant des années j’avais peur de parler d’amour"

Depuis quelques semaines, Mika enchaîne les interviews et les plateaux de télévision pour la promotion de son quatrième album, "No Place In Heaven". Ce mercredi, celui qui fait partie du jury de "The Voice" était l’invité du "Grand Journal" et il est revenu sur le sentiment libérateur de la musique. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Lundi était un grand jour pour Mika. En effet, le chanteur sortait son quatrième album intitulé "No Place In Heaven". Un opus que ses fans attendaient avec impatience depuis la sortie en 2012 de "The Origin of Love". En avril dernier, l’interprète de "Grace Kelly" présentait en exclusivité son nouveau single "Talk about you" sur le plateau de "The Voice". Bien entendu, les titres "Good Guys" et "Boum Boum Boum", découverts il y a quelques mois, seront présent parmi les autres compositions.

Et pour concocter sa nouvelle production, Mika s’est entouré des meilleurs dont Gregg Wells qui a déjà collaboré avec Katy Perry, Pharrell Williams ou encore Adele. Il est également parti l’enregistrer entre Londres et Los Angeles. Dans "No Place In Heaven", le juré de "The Voice" depuis deux saisons parle de sujets comme l’amour et le sexe et il a voulu un album "pop" et "cool". Par ailleurs sur les 17 chansons, 4 sont en français, une langue qu’affectionne celui qui a fait récemment des confidences sur son enfance.  

"C’est très utile de parler des choses qui font mal"

Invité du "Grand Journal", ce mercredi soir, Mika, qui arborait un magnifique costume avec des papillons est revenu sur le sentiment libérateur que lui a apporté la musique et qui se traduit dans les textes de son dernier album.

"C’est très utile de parler des choses qui font mal, qu’on a peur de dire dans la vie réelle. On peut le faire dans une chanson de manière beaucoup plus facile", a-t-il expliqué avant de rajouter : "Pendant des années j’avais peur de parler d’amour, puisque c’était un peu compliqué pour moi et j’ai trouvé une manière assez drôle de le mettre dans des chansons."

 

Réagissez à l'actu people