Musique

Le Divan : JoeyStarr se confie sur ses expériences en prison (Vidéo)

   / 5  
Le Divan : JoeyStarr se confie sur ses expériences en prison (Vidéo)
1
Le Divan : JoeyStarr se confie sur ses expériences en prison (Vidéo)
JoeyStarr invité sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel
2
JoeyStarr invité sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel
Didier Morville alias JoeyStarr
3
Didier Morville alias JoeyStarr
JoeyStarr se confie sur la prison
4
JoeyStarr se confie sur la prison
Selon JoeyStarr, c'est l'écriture qui l'a sauvé en prison
5
Selon JoeyStarr, c'est l'écriture qui l'a sauvé en prison

Star du rap dans les années 90, JoeyStarr est un personnage haut en couleur. Alors que le rappeur essaye de redorer son blason depuis quelques années, ce dernier n’oublie pas cependant ses nombreux aller-retour en prison. Présent sur le plateau du Divan de Marc-Olivier Fogiel mardi 31 mai prochain, Didier Morville de son vrai nom, s’est confié sur ses expériences passées derrière les barreaux des prisons. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C’est avec le groupe NTM au début des années 90 que JoeyStarr devient une star du rap. Avec son acolyte Kool Shen, ils enchaînent les hits, mais accumulent également les démêlés avec les forces de l’ordre. Et si JoeyStarr essaye depuis quelques temps de se racheter une bonne conduite auprès du public, ce dernier garde toujours en lui quelques excès de violences qui continuent d’alimenter les médias.

"ça n’a jamais été une médaille que d’être en prison"

En effet, tout le monde se souvient de la violente gifle que JoeyStarr a infligé en direct à Gilles Verdez, le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste. Et si Didier Morville de son vrai nom, semble encore se battre contre ses vieux démons, le rappeur a cependant fait une croix sur la prison. Mais si JoeyStarr s’est assagi avec le temps, ce dernier n’oublie pas ses différents aller-retour derrière les barreaux.

Invité dans l’émission Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, JoeyStarr s’est confié sur ce qui l’a sauvé durant ses peines d’emprisonnement. « Pour moi ça n’a jamais été une médaille que d’être en prison. Heureusement que la deuxième fois où j’y suis allé, je me suis mis dans une confi d'écriture d'album. Et puis d’un seul coup, écrire c’est très libertaire et puis surtout ça suspend le temps. Ça veut dire tu commences à écrire il est 11h du matin, à 19h t’es encore en train de gratter un truc et t’as l’impression qu’il n’y a que deux heures qui se sont écoulées. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people