Musique

Justin Bieber déçoit ses fans en chantant en playback lors d'un concert en Inde (vidéo)

Justin Bieber déçoit ses fans en chantant en playback lors d'un concert en Inde (vidéo)

Le chanteur Justin Bieber a fait une tournée plus ou moins décevante en Inde avec son concert réalisé en grande partie en playback. En plus, les révélations chocs de la presse sur les caprices de la star n'ont pas arrangé les choses. Les fans de la star n’ont pas manqué de le signaler sur les réseaux sociaux. Plus d’informations sur Non Stop Zapping.

L’arrivée de Justin Bieber pour une tournée en Inde avait pourtant bien commencé. Le chanteur avait improvisé une visite avec des enfants défavorisés, ce qui avait beaucoup plu aux fans de la star. Mais les révélations de la presse indienne ont refroidit le public. Justin Bieber est redevenu l’adolescent gâté que l’on connait. Pour ce voyage, il a imposé une série d’exigences folles aux organisateurs indiens : un jet privé et un hélicoptère à sa disposition, une Rolls Royce, une baignoire à remous dans les coulisses, une chambre d’hôtel redécorée en mauve, une masseuse personnelle… Il a également exigé que des étages de l’hôtel soient privatisés pour son équipe de 120 personnes et qu’un ascenseur de l’hôtel lui soit exclusivement réservé. Des caprices affolants sur une liste d’exigences qui n’en finit pas.

Une grande déception pour le public

De plus, Justin Bieber a deçu ses fans après un concert en grande partie en playback. Avec des places entre 80 et 1600 dollars, les retours négatifs sur le concert, de la part des fans de la star, sont compréhensibles. Malgré le show de la star sur scène entre danse et apparition torse nu, il semblerait que le chanteur n’ait pas séduit son public : "Bieber était si mauvais c’était hilarant". Un concert en playback que les fans ne sont pas près d’oublier : "Désolé pour les gens qui ont payé pour voir Justin Bieber en playback à Munbai". Un public que le chanteur devra reconquérir après cette tournée ratée et décevante.

Par Elisa Huet

Réagissez à l'actu people