Musique

Eurovision 2019 : Bilal Hassani se qualifie pour la première demi-finale (vidéo)

Eurovision 2019 : Bilal Hassani se qualifie pour la première demi-finale (vidéo)

Bilal Hassani s'est qualifié haut la main pour la première demi-finale de "Destination Eurovision 2019", diffusée ce 12 janvier sur France 2. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Il est la preuve que l'on peut s'accepter malgré la différence et les critiques. Bilal Hassani a participé à la première demi-finale de "Destination Eurovision" pour l'édition de 2019 du fameux concours vocal international, diffusée ce 12 janvier sur France 2. Avec son carré blond platine et son ensemble tailleur blanc immaculé, Bilal Hassani s'est démarqué des autres candidats sur la scène de cette première étape avant d'arriver au Concours. Au côté de nouveaux talents comme Aysat, Lautner et Silvan Areg, Bilal Hassani a participé à la première demi-finale de l'Eurovision. Grâce à son titre "Roi", le jeune chanteur et vidéaste s'est aisément qualifié, loin devant Chimène Badi notamment. Ce dernier a convaincu les téléspectateurs et jurés internationaux grâce à ce titre, dont le clip a été mis en ligne le 4 janvier et qui est un véritable appel à la tolérance. Récoltant 115 points pour son interprétation, le jeune homme a séduit avec sa mise en scène sobre et ses quatre danseuses, malgré un problème technique qu'il a affronté la tête haute.

Un youtubeur découvert grâce à "The Voice Kids"

Le jeune homme de 19 ans seulement, découvert en 2015 dans la saison 2 de "The Voice Kids" sur TF1, avait alors interprété "Rise like a phoenix". Il s'agit du tube de Conchita Wurst, le chanteur autrichien d'apparence androgyne et qui a d'ailleurs remporté le Concours Eurovision de la chanson en 2014. Bilal Hassani est également connu pour sa chaîne Youtube. Très présent sur les médias sociaux, le jeune auteur compositeur est aussi tristement lynché sur la toile. Victime de cyber-harcèlement, la jeune star dérange certains internautes avec son look mi-homme mi-femme et son extravagance. Une haine davantage présente depuis son coming-out, fait le 23 juin avec son clip "Shadows".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people