Musique

États-Unis : ces stars qui ont chanté pour les présidents mais pas pour Donald Trump (video)

États-Unis : ces stars qui ont chanté pour les présidents mais pas pour Donald Trump (video)

Ce vendredi 20 janvier Donald Trump prendra officiellement ses fonctions de président des États-Unis. Comme de coutume, de nombreux concerts sont à prévoir jeudi 19 et vendredi 20. L’occasion de passer en revue quels artistes ont répondu présent cette année et celles qui ont précédé. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

À chaque cérémonie d’investiture américaine son lot de stars. Chanteurs et chanteuses se sont toujours bousculés pour faire partie de ce grand "show" marquant l’entrée en fonction du nouveau président des États-Unis. De grands noms comme Aretha Franklin, Elton John ou encore Michael Jackson sont alors à compter parmi les artistes à avoir participé à la cérémonie d’investiture, d’au moins un des présidents américains. Le roi de la pop avait interprété par exemple "Heal The World", un hymne à la paix, pour l’investiture de Bill Clinton en 1993. C’est le groupe U2 qui était derrière le micro en 2009 pour Barack Obama, avec le titre "Pride". Beyoncé, amie du couple Obama, avait quant à elle, interprété l’hymne nationale, en playback, ce qui avait à l’époque crée un petit scandale.

"Les stars sont loin de se bousculer pour participer à l’investiture de Trump"

Autre investiture, autre scandale. Cette fois les stars sont loin de se bousculer pour participer à l’investiture du tout nouveau président des États-Unis, Donald Trump. L’ancien homme d’affaires doit prendre officiellement ses fonctions  ce vendredi 20 janvier et il a été difficile de trouver des volontaires pour venir performer sur la scène située face au Capitole. De nombreux artistes ont tout bonnement refusé l’invitation lancée par le futur chef d’État, c’est le cas de Justin Timberlake, Céline Dion ou encore Elton John. Un acte de contestation assumé contre un homme politique aux déclarations controversées.  

Donald Trump devra se contenter d’une affiche moins prestigieuse que ces prédécesseurs. Il a misé sur un genre musical bien précis, particulièrement apprécié par les américains blancs du sud du pays, la country. Plusieurs artistes ont alors répondu présents, comme Tobey Keith, Jackie Evancho, ancienne participante de l’émission de télé-crochet, America’s Got Talent ou encore le groupe 3 Doors Down. Des noms inconnus du grand public, pour la plupart, mais qui parlent particulièrement à l’électorat de Trump. 

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people