Musique

Défilé du 14 juillet : La Garde Républicaine reprend la musique d'Indochine (vidéo)

Défilé du 14 juillet : La Garde Républicaine reprend la musique d'Indochine (vidéo)

Ce dimanche 14 juillet à l'occasion du fameux défilé militaire annuel, la fanfare de la Garde républicaine a fait un hommage au groupe Indochine en reprenant ses chansons "Kao Bang" et "La chevauchée des champs de blé". Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Indochine a du succès et celui-ci semble universel. Le groupe de pop-rock fait l'actualité avec la sortie le 13 juillet de son clip "Karma girls", dans lequel il remercie ses fans de leur fidélité. Ce dimanche 14 juillet, l'avenue des Champs-Élysées a été investie par les militaires pour le fameux défilé annuel. Au cours de ce dernier, Emmanuel Macron s'est fait huer par de nombreuses personnes, un soldat volant a défilé dans le ciel à l'aide d'un Flyboard Air et la journaliste Marie-Sophie Lacarrau a fait un saut en parachute face caméra avec les commandos de l'air. Pendant l'événement, la fanfare de la Garde républicaine a également mis un peu d'ambiance en jouant plusieurs airs de musique.

Nicola Sirkis fan de la fanfare

Parmi les musiques à avoir été jouées, on compte notamment deux titres emblématiques du groupe Indochine. Il s'agit en effet de "Kao Bang" et de "La chevauchée des champs de blé", sortis dans les années 90. Visiblement ravi de voir sa musique utilisée pour une telle circonstance, le groupe de Nicola Sirkis a réagi directement sur Twitter en remerciant la Garde républicaine, ainsi que le colonel Langagne. Cela n'est pas tout à fait un hasard puisque la fanfare a déjà eu l'occasion de participer au concert d'Indochine qui a eu lieu à Lille le 22 juin dernier. Le chanteur emblématique du groupe a déjà entendu la fanfare jouer lors d'une cérémonie qui s'est tenue aux Invalides et a proposé au colonel à la tête de l'organisation de "l'accompagner sur sept ou huit chansons". En commentaires sur les réseaux sociaux, les internautes ont salué ce clin d'œil original et inattendu.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people