Musique

Corneille ému aux larmes, il se confie sur le massacre de sa famille (Vidéo)

   / 5  
Corneille s'est confié sur France 2
1
Corneille s'est confié sur France 2
Le chanteur est revenu sur le massacre de sa famille au Rwanda
2
Le chanteur est revenu sur le massacre de sa famille au Rwanda
Toute sa famille a été tuée
3
Toute sa famille a été tuée
Corneille est le seul survivant
4
Corneille est le seul survivant
Le chanteur était ému aux larmes
5
Le chanteur était ému aux larmes

Ce mercredi 5 octobre, Corneille a accordé un entretien aux équipes de France 2. L’occasion pour le chanteur de se confier les larmes aux yeux sur le génocide du Rwanda au cours duquel il a perdu son frère, son père, sa mère et ses sœurs. Une séquence émouvante que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

A l’occasion de la sortie de son autobiographie "Là où le soleil disparait", Corneille enchaîne les interviews et surtout les confidences chocs. Ainsi pour Paris Match, le chanteur a accepté de se confier sur le viol dont il a été victime par sa tante : "J’avais 6 ans et demi quand ma tante a abusé de moi, emportant mon innocence d’enfant avec elle. Cela a eu forcément des répercussions sur ma sexualité et mon rapport aux femmes. Jusqu’à ce que je rencontre mon épouse, Sofia, je n’avais pas mesuré l’étendue des dégâts du viol dont j’ai été la victime". S’il évoque ce terrible moment dans son livre, il revient également sur le drame de son enfance au Rwanda, le massacre de sa famille.

"Perdre le tout en une nuit, c’est mourir un petit peu"

Face aux caméras de France 2, Corneille a accepté de revenir sur le génocide du Rwanda au cours duquel toute sa famille a été tuée le 15 avril 1994 : "Quand ma mère m'a réveillé, toute ma famille était dans le salon, avec ces hommes armés, et on me demande de m'asseoir. Là, ces hommes commencent à tirer". Le chanteur a alors eu le réflexe de sauter par-dessus le canapé : "J'ai perdu mon père, ma mère, mes deux frères, ma petite sœur. Perdre le tout en une nuit, c'est mourir un petit peu". Après la perte de sa famille, Corneille va alors fuir vers le Congo voisin avant de rejoindre des amis de ses parents en Allemagne. Il aura fallu 22 ans avant que Corneille accepte de se replonger dans son passé.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people