Musique

C'est au programme : Amel Bent s'est sacrifiée pour Johnny Hallyday (vidéo)

C'est au programme : Amel Bent s'est sacrifiée pour Johnny Hallyday (vidéo)

Invitée sur le plateau de "C'est au programme" diffusé sur France 2 ce jeudi 4 juillet, Amel Bent a confié une chose qu'elle a dû faire un peu contre son gré pour Johnny Hallyday. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Amel Bent est visiblement une femme épanouie. Maman de deux petites filles prénommées Sofia et Hana, la chanteuse de 34 ans fait son come-back dans la musique avec son album "Demain", sorti en mai dernier. Celle qui a fait le choix de s'absenter de la scène en se consacrant à sa vie de famille pendant cinq années revient donc désormais sous les feux des projecteurs. Ce jeudi 4 juillet, l'interprète de "Ma philosophie" a accepté l'invitation de Sophie Davant dans "C'est au programme" diffusé sur France 2. Révélant son besoin et son envie de "s'occuper à 200 %" de ses enfants, Amel Bent affirme auprès de l'animatrice télé : "J'avais besoin de construire autre chose à côté de ma carrière et aujourd'hui je suis ravie, je suis complète". Si la jeune femme a profité de cette pause médiatique pour se recentrer sur son couple et sur ses deux petites filles, elle a été quelque contrainte de remettre le pied à l'étrier par une légende du rock'n'roll, malheureusement disparue.

"J'ai même fait quelque chose que je voulais absolument pas faire"

"Il y a eu une demande un peu particulière de Johnny Hallyday qui donc participait à cet album hommage à lui-même et a choisi les artistes qui allaient participer à cet album : 'on a tous quelque chose en nous de Johnny' et je faisais partie donc de cette liste très restreinte", explique Amel Bent avec fierté. "Boh, j'imagine que quand on a une demande de Johnny Hallyday, on n'hésite pas trop longtemps ?", demande Sophie Davant avec humour. "Non je n'ai pas du tout hésité et j'ai même fait quelque chose que je ne voulais absolument pas faire. J'ai chanté enceinte. Moi je ne voulais pas mélanger en fait", affirme la chanteuse qui a donc repris le titre "Je t'aime, je t'aime, je t'aime" du rockeur, qui a eu l'air de réveiller le bébé qu'elle portait alors en elle. "Ç'a été étrange. J'ai senti qu'à l'intérieur ma petite fille s'est un peu crispée. Du genre 'mais qu'est-ce qu'elle fait ma mère ? C'est pas l'heure encore ! J'ai encore quelques mois de tranquillité normalement'", ajoute Amel Bent avec second degré, qui garde toutefois un "souvenir inoubliable" de ce moment.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people