Musique

Attentats de Paris - David Guetta terrorisé : "J’appréhendais mon retour en France"

Attentats de Paris - David Guetta terrorisé : "J’appréhendais mon retour en France"

Pour son émission sur "Europe 1", "Sortez du cadre", et diffusée le samedi matin, Nikos Aliagas a reçu cette semaine David Guetta. Et si le Dj star est revenu sur son actualité ou encore son succès aux Etats-Unis, il a également eu un mot concernant les attentats de Paris du 13 novembre dernier. Il a même avoué avoir appréhendé son retour sur le sol français. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Comme chaque samedi, Nikos Aliagas reçoit dans son émission, "Sortez du cadre", sur "Europe 1" des personnalités. Et cette semaine c’est David Guetta qui a répondu aux questions du présentateur. Le Dj est ainsi revenu sur son rêve américain, lui, qui connait un énorme succès de l’autre côté de l’Atlantique. "Les Etats-Unis, c’est un pays basé sur l’immigration. Tous les gens qui sont aux Etats-Unis viennent de quelque part", a-t-il expliqué avant d’ajouter : "en venant d’un autre pays, on n’a pas un handicap plus important, puisque finalement tout le monde est immigré, donc tout le monde comprend ce sentiment de difficulté quand on arrive dans un pays (...) Le principe essentiel, le plus important, c’est que tout le monde doit pouvoir s’en sortir et doit pouvoir réussir. La réussite, c’est la valeur essentielle, je crois, avec l’égalité des chances. C’est donc très très encouragé (...) Le rêve américain est possible pour tout le monde".

"Les Américains ont associé les attentats de Paris à ce qu’ils ont vécu le 11 septembre"

Comme beaucoup de célébrités, David Guetta a été marqué par les terribles attentats du 13 novembre dernier. "Je suis bouleversé et triste Toutes mes pensées vont aux victimes, à leurs familles et à tous ceux qui ont été affectés par ces attaques", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux au lendemain de cette nuit tragique. Et sur le plateau de Nikos Aliagas il est également revenu sur ces dramatiques évènements. "J’ai travaillé longtemps au Bataclan" a-t-il rappelé, "Je faisais tous les jeudis, vendredis et samedis, toute la nuit. Et à l’époque je faisais des shows qui duraient 6 ou 7 heures. Bien sûr, ça m’a touché, comme les gens dans le monde entier. J’ai eu plein de messages de sympathie de plein de gens. Les Américains ont beaucoup associé ça à ce qu’ils ont vécu le 11 septembre. Enfin, alors qu’il n’était pas en France lors des attaques, il a confié avoir eu la boule au ventre avant de poser ses pieds sur le sol français. "J’appréhendais un peu. Mais je trouve que la vie a repris très bien, c’est très bien comme ça. Il n’y a pas de raison de changer, d’avoir peur, il faut vivre".

Réagissez à l'actu people