Divers

Xavier Dupont de Ligonnès : "Je suis vivant", l'étrange lettre envoyée à une journaliste

Xavier Dupont de Ligonnès : "Je suis vivant", l'étrange lettre envoyée à une journaliste

Une journaliste nantaise de l'AFP a récemment reçu une très mystérieuse lettre. Ecrite au dos d'une photographie de deux adolescents, celle-ci est signée Xavier Dupont de Ligonnès, l'homme qui est actuellement recherché, soupçonné d'être l'auteur des meurtres de sa femme et de ses quatre enfants il y a quatre ans.

Avril 2011, les corps de cinq membres d'une même famille, une mère et ses quatre enfants, sont retrouvés enterrés dans leur jardin. Le père, Xavier Dupont de Ligonnès a disparu et est très vite soupçonné d'être l'auteur de ce que l'on a appelé la tuerie de Nantes. Le 29 avril 2015, soit 4 ans après cette macabre découverte,  les ossements d'un homme sont retrouvés dans une forêt proche de Bagnols (Var), à proximité du dernier lieu où l'homme a été repéré.

"Nous n'évacuons pas l'idée dans la mesure où les derniers signes de vie de cette personne ont été relevés à proximité du lieu de découverte de ces ossements, et dans la mesure où ceux-ci appartiennent vraisemblablement à un homme" expliquait alors la procureure de Draguignan Danielle Drouy-Ayral à nos confrères de L'Obs. Mais, les analyses ADN ont prouvé qu'il ne s'agissait pas de lui.

"Je suis vivant", une mystérieuse lettre signée Xavier Dupont de Ligonnès

Ce vendredi 24 juillet, la presse a révélé qu'une journaliste nantaise de l'AFP avait reçu un courrier bien mystérieux. Quelqu'un lui a en effet adressé une photo privée montrant deux des fils Dupont de Ligonnès, probablement Benoît et Arthur

La photo semble être tirée d'un album de famille, montrant deux adolescents - probablement Arthur (l'aîné) et Benoît (le plus jeune) - deux des fils de Xavier Dupont de Ligonnès. Au dos de l'image, est écrit "JE SUIS ENCORE VIVANT" puis "De là jusquà cette heure" (sic), en plus petit. Une lettre signée Xavier Dupont de Ligonnès et datée au "11 juillet 2015, à Nantes".

La journaliste de l'AFP a immédiatement transmis la photo à la police judiciaire de Nantes qui a demandé à ce qu'une expertise graphologiste soit réalisée ainsi que des analyses pour trouver d'éventuelles traces d'ADN et/ou empreintes. Il s'agit de déterminer si la lettre a bien été envoyée par Xavier Dupont de Ligonnès ou bien par un corbeau. L'avocat de sa mère et de sa soeur estime que le père de famille n'est pas l'auteur de ce message : "Si c'était lui, je pense qu'il aurait écrit à l'un de ses proches plutôt qu'à une journaliste. Et puis il n'aurait aucune raison de médiatiser le fait d'être toujours vivant. Enfin, pourquoi serait-il à Nantes ? En tous cas, je n'ai reçu aucun courrier de ce style à mon cabinet"

Réagissez à l'actu people