Divers

Vol MH17 : Une vidéo du pillage supposé des effets des passagers dévoilée

Vol MH17 : Une vidéo du pillage supposé des effets des passagers dévoilée

Ce vendredi 17 juillet marque le premier anniversaire du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines. Le Boeing 777 avait été près de la ligne de front entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes. Alors que les circonstances exactes de ce crash reste encore floues, le Daily Telegraph de Sydney vient de publier une vidéo montrant le supposé pillage des effets personnels des victimes.

Il y a un an jour pour jour, le 17 juillet 2014, le Boeing 777 de Malaysia Airlines a été abattu dans une zone proche de la ligne de front entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes. Ce terrible crash a fait 298 victimes, soit tous les passagers et membres de l'équipage, parmi lesquels une majorité de Néerlandais et 38 Australiens.

En ce jour de commémoration, le Daily Telegraph de Sydney a publié une vidéo qui proviendrait de la base des séparatistes de Donetsk et qui auraitété filmée par des rebelles pro-russes juste après le crash. On peut ainsi découvrir ces hommes se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un avion de combat ukrainien contrairement à ce qu'il pensait, mais d'un appareil de l'aviation civile.

Une vidéo "écoeurante" montre le pillage supposé des effets des passagers du vol MH17

Sur cette vidéo, on peut voir les hommes en treillis fouiller les effets personnels des passagers, au milieu des cadavres. Cela leur permet dans un premier temps de comprendre que les victimes sont des civiles et de quelles nationalités ils sont. Mais, le quotidien australien affirme que les rebelles sont également "en quête d'effets de valeur". En effet, pendant que les débris du Boeing 777 sont encore en train de fumer au sol, ils auraient profité de leur arrivée rapide sur les lieux pour piller les affaires des victimes.

Julia Bishop, la ministre australienne des Affaires étrangères a réagi à ces images en déclarant que "C'est (une vidéo) écoeurante à regarder", qui  "corrobore les renseignements que nous avons reçus il y a 12 mois, à savoir que le vol MH17 de Malaysian Airlines a été abattu par un missile sol-air".

Moscoua toujours démenti une quelconque implication dans cette catastrophe, accusant en revanche les militaires ukrainiens. La Russie, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU a d'ailleurs utilisé son droit de veto pour empêcher la création d'un tribunal réunissant plusieurs pays et chargé d'enquêter pour trouver les responsables du crash.

 

Réagissez à l'actu people