Divers

Venezuela : Un hélicoptère de police tire des grenades contre la cour suprême (Vidéo)

Venezuela : Un hélicoptère de police tire des grenades contre la cour suprême (Vidéo)

Ce mardi 27 juin, un hélicoptère de la police a tiré des grenades contre le siège de la Cour suprême et a également ouvert le feu contre le ministère de l’Intérieur. Alors que le président Nicolas Maduro et son gouvernement ont dénoncé un acte terroriste, le chef de l’État n’a pas fait état de victimes ni de dégâts. Une séquence choc à découvrir sur Non Stop Zapping.

Ce sont des images chocs qui ont inondé les réseaux sociaux ce mardi 27 juin. Lors de la célébration de la Journée du journaliste au palais présidentiel de Miraflores au Venezuela, un hélicoptère de la police a tiré des grenades contre le siège de la Cour suprême et a ouvert le feu contre le ministère de l’Intérieur. Rapidement, le président Nicolas Maduro a réagi : "J'ai activé toutes les Forces armées pour défendre l'ordre. Nous allons saisir très vite l'hélicoptère et ceux qui ont réalisé cette attaque terroriste". La presse locale a par ailleurs diffusé une vidéo montrant un homme qui serait l’un des hommes à bord de l’hélicoptère et qui a fait passer un message au président : "Président Maduro, nous exigeons que tu démissionnes immédiatement (…) et que des élections générales soient convoquées. Nous vous demandons de nous accompagner dans ce combat et de sortir dans la rue (…) Notre mission est de vivre au service du peuple".

Aucune victime à déplorer

De son côté, Nicolas Maduro a assuré qu’il n’y avait aucune victime : "Il y avait au TSJ (la Cour suprême du Venezuela) une réception, ils (les assaillants) auraient pu provoquer une tragédie. Ils ont tiré contre le TSJ et survolé le ministère de l'Intérieur et de la Justice. Voilà le genre d'escalade armée que je suis venu dénoncer". Selon le président, le pilote de l’hélicoptère avait été le pilote de son ex-ministre de l’Intérieur et de la Justice.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people