Divers

Vacances imposées : Les Japonais s'indignent et appréhendent le repos (vidéo)

Vacances imposées : Les Japonais s'indignent et appréhendent le repos (vidéo)

Alors que la succession d'empereur aura bientôt lieu au Japon, une nouvelle loi va imposer aux salariés de prendre davantage de vacances, contre leur gré. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

La mentalité asiatique est décidément très éloignée de l'Occidentale. Ce samedi 20 avril, les journalistes de France 2 sont partis à la rencontre des Japonais dans le JT de 20 heures. Le pays s'apprête à voir son empereur Akihito, 85 ans et en charge de ses fonctions depuis plus de 30 ans, tirer sa révérence et laisser son fils Naruhito prendre sa place. Pour marquer le coup de ce changement symbolique d'empereur qui aura lieu le 1er mai prochain, le prince héritier a annoncé qu'il comptait instaurer dix jours de congés supplémentaires et d'affilée. Si la décision a l'air plutôt attrayante, les Japonais ne semblent majoritairement pas du même avis. Contre toute attente en effet, les salariés au Japon ne voient pas d'un bon œil ces vacances imposées par le futur nouveau gouvernement. Interviewés par nos confrères, certains ont affirmé leur choc en apprenant qu'ils auraient autant de temps de libre.

Des Japonais qui sont contre à près de 40 %

Quelque peu perdus devant ce repos proposé par le souverain en devenir, les Japonais ont l'air plus effrayés qu'autre chose par cette mesure, qui risque de bousculer leurs habitudes. Travailleurs dans l'âme, les habitants du pays s'inquiètent de savoir comment ils vont remplir leur journée, s'ils seront pris en charge à l'hôpital si jamais il leur arrivait quelque chose pendant cette période, ou encore des tâches ménagères qu'ils devront alors prévoir de faire. Autant de préoccupations qui paraissent globalement impensables, d'autant plus qu'une majorité de Japonais (39.5% au total) se dit mécontente de ces vacances forcées. Ce choc culturel est d'autant plus déboussolant pour les Japonais puisqu'actuellement les salariés n'ont que dix-huit jours de repos à l'année. En moyenne, seuls neuf jours sont posés par les Japonais, malgré la loi.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people