Divers

Une petite fille née sans bras, utilise ses pieds comme des mains (Vidéo)

   / 5  
Sophie Green est née sans bras et utilise ses pieds pour les actions quotidiennes
1
Sophie Green est née sans bras et utilise ses pieds pour les actions quotidiennes
La petite fille utilise ses pieds pour manger, écrire, boire et danser
2
La petite fille utilise ses pieds pour manger, écrire, boire et danser
Elle mange avec ses pieds
3
Elle mange avec ses pieds
La petite fille fait aussi de la danse
4
La petite fille fait aussi de la danse
La petite fille est née sans bras
5
La petite fille est née sans bras

Âgée de 7 ans, Sophie Green a dû apprendre très tôt à se débrouiller par elle-même. Née sans bras, la petite fille est devenue très rapidement autonome. Elle utilise donc ses pieds à la place de ses mains et réalise ainsi les actions du quotidien. Non Stop Zapping vous propose de découvrir la séquence.

Sophie Green est née sans bras. Très vite, la petite fille, âgée de 7 ans, a appris à se servir tout naturellement de ses pieds pour réaliser les actions du quotidien. Adoptée à l’âge de 2 ans par Christianne et Jeremy, originaire de l’Utah, la petite-fille a toujours été très entourée et semble déjà se débrouiller toute seule pour les actes quotidiens. Ainsi, elle mange, écrit, joue avec ses poupées ... Avec ses pieds ! Très admirative, la mère adoptive de Sophie a fait quelques confidences sur le sujet "Les gens nous demandent souvent comment nous avons réussi à lui apprendre ceci ou cela. Mais en réalité, nous ne lui avons pas enseigné, elle fait les choses" a-t-elle confié avec fierté. 

Sophie Green, une petite fille autonome 

D’ailleurs, la maman se rappelle avec émotion le jour où elle a voulu donner un cornet de glace à la petite fille. Cette dernière n’a pas hésité et à attraper le cornet avec ses pieds. Et Sophie Green n’est pas la seule dans cette situation.  Tisha Unarmed et Jessica Cox, une jeune américaine, ont également ce handicap. Cette dernière est également parvenue à utiliser ses pieds pour remplacer l'usage de ses mains "Dans la vie, il semble n'y avoir qu'un seul moyen de faire les choses, mais si on laisse un peu parler son imagination et sa créativité, on peut trouver d'autres moyens", expliquait-elle il y a quelques années avant de poursuivre "Il aurait été facile, pour moi, de me considérer comme une victime. Moi, j'ai préféré voir en cet handicap une force. Et je détiens certainement cela de mes parents qui ne m'ont pas éduqué en tant que victime."

 
Réagissez à l'actu people