Divers

Une nouvelle espèce d’araignée volante découverte

Une nouvelle espèce d’araignée volante découverte

Une nouvelle espèce d’araignée a été découverte par des scientifiques en Amérique latine. Baptisé selenopidae, ce nouveau spécimen a de quoi terrifier les arachnophobes puisqu’il a la capacité de ... voler !

Les araignées sont craintes par une grande partie de la population mondiale. L’arachnophobie est même l’une des phobies spécifiques les plus répandues au monde. D’après certaines études et statistiques, 50% des femmes et 10% des hommes en seraient atteints. Et cela ne devrait pas aller en s’améliorant avec la récente découverte d’un groupe de chercheurs américains en Amérique latine. A la recherche d’arachnides maîtrisant le vol plané, ces scientifiques ont fini par tomber dans les forêts péruviennes et panaméennes sur une araignée grosse, fine, rapide et adepte du camouflage mais surtout capable de se diriger à sa guise dans les airs. Et si la plupart des espèces d’arachnides ont besoin d’un fil de soie pour se diriger, ce n’est pas le cas de cette terreur baptisée selenopidae.

Les chercheurs ne s'attendaient pas du tout à découvrir une telle espèce

Pour découvrir cette espèce, les chercheurs ont fait usage d’une méthode somme toute assez simple. Ils ont capturé plusieurs araignées, les ont placées dans un bocal, aspergées d’une poudre fluorescente, placées dans la jungle à une hauteur allant de 20 à 25 mètres puis les ont laissées tomber. Et le résultat les a bluffés. Les selenopidae, tels des chats, se retournent pour chuter la tête en avant et utilisent leurs pattes afin de diriger leur chute, de droite à gauche ou de gauche à droite, direction le tronc d’arbre le plus proche. Le National Geographic annonce même que les araignées les plus impressionnantes ne chutaient que de quatre malheureux mètres avant d’atteindre un tronc d’arbre. Décrite mercredi dans le Journal of the Royal Society Interface, cette nouvelle espèce d’araignée dispose d’un corps large et fin lui permettant de planer. D’après l’aveu même des scientifiques à l’origine de cette découverte, ils ne s’attendaient pas du tout à découvrir une araignée capable de telles prouesses dans les airs. Pas très rassurant...

Réagissez à l'actu people