Divers

Une mère et son fils poignardés à mort dans un Ikea

Une mère et son fils poignardés à mort dans un Ikea

En Suède, un homme et une femme qui se trouvaient dans un magasin Ikea ont été pris pour cible et ont été poignardés. Les deux victimes sont mortes avant l'arrivée des secours. Deux suspects ont été arrêtés.

Que ce soit en France ou dans le reste du monde, les attaques au couteau se multiplient. Dernièrement, en Guyane Française, un homme armé d'un couteau avait attaqué cinq policiers, avant de se faire maîtriser. Plus tôt dans l'année et cette fois en Angleterre, deux policiers, un homme et une femme, se sont retrouvés face à un individu armé d'un couteau de 20 centimètres. Alors qu'ils étaient venus interpeller l'homme au moment où il rentrait à son domicile, les policiers ont dû faire face au comportement violent de l'individu. Les policiers subiront plusieurs coups de couteau, heureusement sans conséquences dramatiques, avant de maitriser l'homme.
 

Deux suspects arrêtés

 
Cette fois-ci, c'est en Suède qu'une nouvelle attaque au couteau a été eu lieu. Ce lundi 10 août, deux personnes, une mère et son fils, ont été tuées à la mi-journée dans le rayon accessoires de cuisine dans un magasin Ikea dans la ville de Västeras, et une troisième personne a été blessée. Les deux victimes ont succombé à leurs blessures avant l'arrivée des secours : "Vers 13 heures lundi est arrivé un appel à la police faisant état de blessés à Ikea (...) Sur place se trouvaient un homme et une femme qui avaient été poignardés et qui ont succombé ensuite à leurs blessures. Une autre personne est grièvement blessés", ont expliqué les forces de l'ordre dans un communiqué.
 
Le suspect principal est la troisième personne retrouvée grièvement blessée, un homme âgé de 35 ans qui a été hospitalisé. Un deuxième individu âgé de 23 ans a été interpellé à un arrêt de bus proche du magasin Ikea. Les deux suspects ne sont pas connus des services de police, et vraisemblablement ils ne connaissaient pas leurs victimes selon la police. D'après des sources policières, les suspects auraient utilisé des couteaux provenant des rayons d'Ikea. Pour le gérant du magasin, ce lundi 10 août était le pire jour de sa vie : "La vue de la scène de crime était difficilement supportable. Tout était couvert de sang. Le personnel est choqué", a expliqué le gérant au quotidien allemand Bild. Evacué et encerclé par la police, le magasin est fermé jusqu'à nouvel ordre. 
Réagissez à l'actu people